La vitesse sur mobile : un nouveau facteur de classement pour Google

Par  le 19 janvier 2018 - 14:16 dans

Via son blog officiel pour les webmasters, Google annonce qu’à partir de juillet 2018, la vitesse de chargement des pages deviendra un facteur de référencement aussi sur mobile, grâce au Speed Update.

Cela fait suite aux dernières nouveautés concernant l’outil PageSpeed Insights, le déploiement en cours de l’index mobile-first et le lancement de la technologie AMP.

Pour l’historique, depuis 2010, la rapidité des pages n’était prise en compte que pour les recherches sur ordinateur. Ensuite, en 2014, Google a fait du mobile-friendly un facteur important de classement. Aujourd’hui le moteur de recherche se focalise sur la webperformance.

Le Speed Update ne devrait toutefois affecter qu’un petit pourcentage de requêtes.

Selon Google, en effet :

« Seules les pages offrant  aux utilisateurs l’expérience la moins bonne seront concernées par cette mise à jour de l’algorithme. Il applique le même standard à toutes les pages, quelle que soit la technologie utilisée pour construire la page. L’intention de la requête de recherche est toujours un signal très fort, donc une page lente peut toujours être très bien classée, si elle a un contenu intéressant. »

Aucun outil de mesure spécifique n’est mis en place pour évaluer la performance d’une page sur mobile.
Google préconise simplement l’utilisation de trois ressources déjà existantes :

Pour Vincent Courson – Search Quality Specialist chez Google – il s’agit d’un moyen supplémentaire de se rapprocher de l’expérience réelle des utilisateurs. Comme les études le montrent, ce que les internautes souhaitent, c’est de trouver vite la réponse à leurs questions.

La recommandation de Google reste donc toujours la même : « Focus on the user » !

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Partagez cet article!
Aucun commentaire