Google mobile first indexing : êtes-vous prêts ?

Par  le 22 décembre 2017 - 20:37 dans

Gary Illyes, grand ami des baleines, et accessoirement House Elf and Chief of Sunshine and Happiness at Google (sic), bref un des portes paroles de Google auprès des webmasters vient de rappeler une fois de plus que le déploiement de l’indexation orientée mobiles avait démarré.

Transition vers le « mobile first indexing« 

Selon Google, le procesus de transition vers le « mobile first indexing » va prendre du temps car « les webmasters doivent préparer leurs sites pour les mobinautes de manière progressive ». Il n’y a donc pas d’échéance de mise en oeuvre annoncée pour le moment, mais Google exhorte une fois de plus les éditeurs de sites à se préparer… Il y a donc toutefois urgence à s’assurer que notre site soit « mobile first friendly ».

On peut penser que l’impact pour Google d’opérer un tel switch sans cette phase de préparation pourrait générer un risque de baisse de qualité globale des résultats. Vincent Courson précisait d’ailleurs il y a peu que ce projet est également complexe à implémenter chez la firme de Mountain View. En effet, un site mal préparé pour l’index mobile first pourrait perdre des positions, bien que plébiscité par les internautes…

main tenant un smartphone

Comment savoir si vous êtes passé sur le nouvel index ?

Google donne donc de nombreux conseils que vous pouvez retrouver sur son blog officiel pour les webmasters. Ils expliquent également comment vérifier si votre site est concerné ou pas : « Les webmasters constateront une augmentation importante de l’exploration par Googlebot pour smartphone, et les extraits dans les résultats ainsi que le contenu des pages en cache de Google proviendront de la version mobile des pages. »

Les robots de Googlebot pour smartphone risquent donc de s’affoler sur vos versions mobiles, prévoyez la bande passante suffisante avec votre hébergeur !

Si vous avez une version responsive de votre site web, vous n’avez à priori rien à faire, si ce n’est peut-être configurer une alerte pour être prévenu de l’augmentation de la fréquence de crawl des robots Google pour mobiles (attention à exclure le crawl des pages AMP si vous en avez).

Petite astuce : vous pouvez également faire varier les meta description de vos pages selon que la visite provienne d’un User-Agent mobile ou desktop. Cela peut être très discret – ajout d’un espace en fin de meta desc – ou ou plus funky – ajout d’une HTML entity mobile ^^ – selon votre humeur :). Vous pourrez ainsi facilement détecter si les pages mises en cache par Google on été parcourues par Googlebot pour mobiles ou non, et ainsi savoir si le switch vers l’index mobile est effectif pour vous.

mobile-first-snippet

A noter également que pour être bien préparé il convient de simuler un crawl de votre site avec un UA Mobile, surtout si vous êtes en dynamic serving. Il faut en effet s’assurer que la structure vue par les moteurs et le maillage interne soit aussi efficace pour le SEO en mobile qu’en desktop. On a déjà vu des sites dont la version mobile présentait une profondeur d’arborescence beaucoup trop importante pour une transmission de la popularité interne optimisée, alors même que la version desktop était ok.

Ainsi, la communication de Google s’intensifie sur ce sujet important, et on risque de voir arriver assez tôt dans l’année 2018 le switch vers ce nouvel index orienté mobiles. Que la force du smartphone soit avec vous !

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Partagez cet article!
Aucun commentaire