Former à distance, ce n’est pas mettre un PowerPoint en ligne !

Par  le 14 December 2020 - 17:21 dans

Avec le confinement, les webinars et autres formations en ligne se sont multipliées. Mais sont-elles toutes adaptées au contexte, à l’auditoire ? Il ne suffit pas pour former en distanciel de mettre en ligne le matériau brut de formations classiques.

Un professionnel de la formation sait que sur une session classique, les gens retiennent en moyenne 20% de ce qui leur est présenté, avec une forte tendance à retenir le début et la fin. Il sait aussi que le temps moyen d’attention active d’un cadre aujourd’hui, entre les réseaux, les devices et les sollicitations permanentes, est de l’ordre de 12 minutes.

En présentiel, conserver cette attention est déjà un exercice compliqué, mais à distance, il est difficile d’être sûr qu’elle est là. Et pérenne. Jurez moi que vous n’avez pas vu d’ados suivre leurs cours en ligne camera coupée, avec une manette de PlayStation en main ?

Le meilleur moyen d’assurer une transmission correcte de l’information, c’est donc de découper l’intervention et de générer de l’interaction très régulièrement. Là survient le second problème à surmonter : dans une salle de cours, les gens posent peu de questions, alors à distance…

Souvent la retenue est générée par le fait de ne pas vouloir passer pour un ignorant ou, en inter-entreprise, parce qu’on ne souhaite pas donner de l’information sensible devant des inconnus. En distanciel, cette gêne à s’exprimer s’accroît parce qu’on ne connaît ni ne voit les participants (comptez les caméras éteintes sur un zoom, vous verrez…).

Plusieurs bonnes pratiques permettent de limiter ces inconvénients

D’abord, le temps d’interaction, pour être réel et efficace, ne doit pas être basé sur une demande passive. « Vous avez des questions ? » est le meilleur moyen d’être confronté à un grand silence. Regardez ce que font les conférenciers professionnels qui animent des tables rondes. En général, ils « fournissent » la première question ou inversent la donne en questionnant l’auditoire, avec une question fermée le plus souvent.

Les quiz répondent en partie à ce problème s’ils sont proches du périmètre d’information qui vient d’être délivré. Les « tours de tables » sont également une façon de créer l’interaction collective nécessaire, à condition que les questions posées ne mettent pas l’interlocuteur en difficulté. Plus elles sont pratiques et proches du cours, moins on a de risque d’être confronté à un blocage. Et si c’est un tour de table, il est difficile pour un participant de se défiler.

Par ailleurs, il est impératif que le cursus délivre contienne une pratique, soit rattaché à du concret ; précisément parce que la forme même du distanciel, son canal, ont tendance à privilégier une forme d’abstraction. Nous ne voyons des choses qu’une image, comme dans la caverne de Platon.

Enfin le dernier point est primordial. Lisez « La fabrique du crétin digital ». L’auteur y décrit une expérience ou, en gros, on met un petit enfant devant un adulte qui lui montre une opération simple (empiler des cubes, par exemple) ; on met ensuite cet enfant devant la même scène retransmise sur un écran géant, et on constate que le taux de mémorisation de l’enfant est 5 fois moins bon. Les spécialistes de l’enfance savent qu’un nouveau né ne sourit jamais à une photo, seulement à une vraie personne.

Et si vous avez des enfants, vous avez sûrement vu l’un d’eux « décoller » dans une matière ou une activité sportive « parce qu’il aime le prof ». Au-delà de l’interaction technique pour laquelle un stagiaire s’inscrit à une formation, l’interaction humaine est vitale, et c’est tout le talent du formateur de la créer malgré les difficultés du distanciel.
C’est cette interaction qui garantit en grande partie la réussite d’une formation.

RESONEO ouvre son programme de formation SEO à distance

Formation RESONEO à distance

RESONEO lance cette semaine son offre de formations. Et justement, forts de ces constats, nous avons renforcé la pédagogie autour de l’interactivité et de la transmission participative.
Nos premières sessions sont centrées sur les fondamentaux du SEO.

Cette formation que nous délivrons à nos clients et à nos nouveaux consultants depuis de nombreuses années à été complètement adaptée au distanciel : quiz de validation des acquis, ateliers collaboratifs, 3 sessions d’une demi journée chacune espacées dans le temps et entrecoupées de temps de respiration pédagogiques… Tout a été mis en œuvre pour maximiser son efficacité !

Découvrez notre nouvelle offre de formation à distance

Aucun commentaire