Google Core Web Vitals : quel impact pour le SEO ?

Par  le 16 juin 2020 - 10:00 dans

Google a annoncé le lancement du projet Core Web Vitals qui prendrait en compte des critères d’UX comme éléments de ranking à partir de 2021.
Qu’est-ce que cela va changer pour le SEO ? Voici quelques éléments de réponse.

Que sont ces critères UX ?

Ces critères UX regroupent la vitesse, la réactivité et la stabilité visuelle d’une page.

Dès aujourd’hui ces critères sont mesurables dans les outils de Google tels que la Search Console, Pagespeed Insight ou Lighthouse. Une évaluation des pages est proposée et permet de savoir si une page passe le test d’évaluation du rapport « Signaux Web essentiels ».

Test d'évaluation du rapport Signaux Web essentiels"

Exemple de test d’évaluation du rapport « Signaux Web essentiels »

Des nouvelles métriques sont venues enrichir ces outils avec pour chacune d’entre elles des objectifs à atteindre pour respecter les attentes de Google. Pour y voir plus clair, voici quelques définitions :

  • FCP (First Contentful Paint) : moment à partir duquel le navigateur procède au rendu du premier élément de contenu du DOM
  • FID (First Input Delay) : délai entre le moment où un internaute interagit pour la première fois avec votre page (moment où il clique sur un lien, appuie sur un bouton ou autre) et le moment où le navigateur répond à cette interaction. Objectif : < 100 ms
  • LCP (Largest Contentful Paint) : temps nécessaire au navigateur pour afficher le plus grand élément visible dans la fenêtre. Objectif < 2,5 s
  • CLS (Cumulative Layout Shift) : nombre de fois que la mise en page est décalée pendant la phase de chargement. Le score est compris entre 0 (aucun décalage) et 1 (le plus grand décalage). Le décalage d’éléments de page empêché les internautes d’interagir correctement avec votre page. Objectif : < 0,1

Les impacts sur le SEO

L’expérience utilisateur est un vaste domaine, qui n’est pourtant pas totalement étranger au monde du SEO. Durant ces dernières années, Google a officiellement intégré certains éléments comme critères de positionnement, notamment :

Google le rappelle : ces critères s’ajoutent à une liste déjà bien fournie, certains d’entre eux comme la Speed Update sont appliqués sur une minorité de requêtes et ne s’imposent pas devant la grande priorité qui est de fournir un contenu répondant clairement à l’intention de l’utilisateur.
Ces nouvelles métriques Core Web Vitals vont être combinées aux signaux déjà existants :

Les signaux issus du rapport "Signaux Web essentiels" aux signaux de convivialité existants de la recherche Google

Source Google : les signaux issus du rapport « Signaux Web essentiels » associés aux signaux de convivialité de la recherche Google déjà existants

Encore une fois, Google indique qu’un contenu de très bonne qualité sera toujours récompensé par une bonne visibilité, mais lorsqu’il existe des contenus de niveaux similaires, une bonne expérience pourra permettre de faire la différence.

Le carrousel “À la une” est particulièrement concerné par la nécessité d’une bonne expérience utilisateur : il est obligatoire d’utiliser des pages AMP pour pouvoir y apparaître.

Exemple pages AMP sur "actualités SEO"

Exemple pages AMP sur « actualités SEO »

Cette prochaine mise à jour de Google permettra d’écarter ce critère pour permettre d’y afficher des pages non-AMP disposant d’une bonne expérience.

Comment les mesurer ?

Google Search Console remonte dès à présent des données réelles des utilisateurs de Google Chrome dans son rapport “Signaux Web essentiels”. Ces données sont issues du projet Chrome User Experience Report.

Le service Lighthouse de Google est globalement à jour et permet de récupérer ces données tout en réalisant des tests instantanés sur l’ensemble des métriques. Vous pouvez effectuer une vérification :

  • grâce à l’outil en ligne PageSpeed
  • l’extension pour navigateur Lighthouse
  • en utilisant la console pour les développeurs de Google Chrome (mise à jour prévue mi-juillet avec la version 84 du navigateur)
  • en l’installant directement sur vos environnements internes

RESONEO peut également vous accompagner en mettant en place un tableau de bord Google Data Studio personnalisé permettant de suivre ces métriques et identifier précisément les correctifs à déployer.

Quand cela va-t-il changer ?

La date de 2021 est actuellement retenue par Google. Nous en saurons bien plus d’ici quelques temps : il y aura un préavis de 6 mois pour laisser le temps aux sites concernés de se préparer à la transition.

Core Web Vitals : la suite logique

Cette annonce est une suite logique à ce que nous avons pu voir ces dernières années. Il n’y aura donc pas de révolution SEO suite à l’intégration de ces nouvelles métriques parmi les centaines de critères déjà existants : il y a déjà suffisamment de mouvements dans les pages de résultats, même sans changements officiels dans l’algorithme de classement.

Même si mineure en termes d’impact sur le SEO, cette prochaine évolution reste importante à suivre, tout comme nous avons pu le faire avec l’ajout de certificats SSL et l’optimisation des temps de chargement, car elle intègre de nouveaux indicateurs qui sont très pertinents pour l’amélioration de l’expérience utilisateur.

Le cumulative layout shift est un très bon exemple et permettra de mieux appréhender certains problèmes UX comme les rage clicks qui étaient difficilement mesurables sans collecte personnalisée.

Au final, c’est une avancée très intéressante dans le domaine de l’expérience utilisateur et du SXO (Search eXperience Optimization), même si celui-ci est vaste. il reste encore de nombreux sujets à éclaircir comme l’amélioration des parcours sur site et la prise en compte des interactions utilisateurs dans le classement des résultats, où la position de Google reste encore ambiguë.


Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email

Partagez cet article!
Ajouter le votre
2 commentaires
Julien 16 juin 2020 - 17:21 - Répondre

Bonjour et merci pour cet article de vulgarisation sur les signaux web essentiels.
Pensez-vous que Google est capable avec le Cumulative Layout Shift de mesurer les publicités, comme les habillages de home, qui peuvent générer quelques fois des décalage de l’écran au chargement.
Merci
JC

Thomas Cerdan 01 juillet 2020 - 13:45 - Répondre

Bonjour Julien,
Oui l’idée est de pouvoir mesurer ces décalages de blocs déjà affichés à l’utilisateur. La définition du shifting node :

«  »A shifting node is a DOM node whose visual representation starts in a different location than it did in the previous animation frame for a reason other than transform change or scrolling. »

(https://github.com/WICG/layout-instability#Transform-Changes)
En théorie si l’habillage ne décale pas le contenu cela devrait passer. Nous faisons quelques tests pratiques, on reviendra vers toi avec les résultats. A noter qu’il y a quand même un petit seuil de tolérance et que l’intégration peut aussi jouer (voir https://web.dev/cls/), ce qui peut changer le type de correctif à apporter 🙂 A bientôt