Droit d’auteur européen : Google gagne, les éditeurs doivent se mettre en conformité

Par  le 01 octobre 2019 - 16:53 dans

L’Union Européenne a voulu faire plier Google, mais ce dernier a habilement détourné le problème sur les éditeurs de presse

En réponse à la mise en application en France de la nouvelle directive européenne sur le droit d’auteur, Google déploie de nouvelles balises META pour les robots.
Les éditeurs de sites web doivent les renseigner au plus vite s’ils veulent continuer de bénéficier pleinement du trafic Google !

Le cabinet d’études Deloitte a estimé que chaque clic renvoyé par Google vers les grands éditeurs de presse représentait un potentiel de revenus supplémentaires compris entre 4 et 6 centimes d’euro.

Cette directive crée un droit voisin pour les éditeurs de publications de presse et les propriétaires de sites qui leur permet d’être rémunérés lorsqu’un extrait de leur contenu est repris par des plateformes d’agrégation de nouvelles tels que Google News.

Telle une question de principe, dans son communiqué officiel, Google ne semble pas avoir l’intention de verser une licence pour la reprise d’un extrait de contenu :

« Dans le secteur de la presse écrite, les éditeurs paient pour que leurs journaux, quotidiens ou magazines, soient proposés à une clientèle qui ne les connaît peut-être pas. Ce service, Google l’offre aux éditeurs gratuitement ».

Comment continuer de bénéficier d’une exposition maximale dans Google ? La mise en place obligatoire de nouvelles balises META robots

Google offre maintenant aux éditeurs la possibilité de choisir la manière d’afficher leurs extraits dans ses résultats de recherche et cela de différentes façons : ils peuvent désactiver l’affichage de tous les extraits, définir la longueur maximale des extraits de chaque page ou la taille maximale des vignettes ou encore empêcher certaines parties d’une page d’apparaître en tant qu’extraits.

Attention : sans mise en place des nouvelles balises, il est probable que votre site perdra fortement en visibilité ! La taille allouée à vos cartouches dans les résultats de recherche sera nécessairement impactée.

Affichage Google extraits éditeurs

Source : Google

Comment savoir si je dois apporter des changements à mon site ?

Pour savoir si vous êtes concernés par ces changements, Google a commencé à alerter les sites concernés via un message dans la Search Console :

message-Google-aux-éditeurs-de-site

Exemple d’alerte reçue dans la Search Console

Les éditeurs peuvent désormais, plus finement, encadrer les données aspirées et reprises par Google.  Le choix opéré par les éditeurs de presse ne va pas altérer leur positionnement dans les moteurs de recherche. Seul leur affichage sera impacté.

Tous les détails de la configuration de ces balises pour les robots se trouvent dans un document spécifique destiné aux développeurs.

Restreindre le robot risquerait d’impacter fortement le volume de clics capté via le moteur (CTR) : qui a donc gagné la bataille du droit d’auteur européen ?

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone
Partagez cet article!
Aucun commentaire