Analyses SEA de l’été #2 : les performances géographiques

Par  le 19 août 2019 - 16:39 dans

Après avoir nettoyé ses comptes des mots-clés inutiles, cette semaine, nous allons voyager sans quitter le bureau en analysant les performances géographiques !

Plateforme Google Ads

Il existe 3 rapports géographiques sur Google Ads :

  • le rapport basé sur le ciblage géographique,
  • le rapport basé sur la position géographique de l’internaute,
  • un rapport sur la distance par rapport à vos extensions de lieu.

Commencez par regarder le rapport sur la position géographique de l’internaute.

Avec une vue Pays/territoire, on peut se rendre compte si toutes nos campagnes diffusent bien dans le ou les pays que l’on souhaite.

 

Vous pouvez ensuite affiner par région ou ville en faisant un focus France afin de voir si certaines zones sont plus propices à la conversion ou au contraire si d’autres zones convertissent peu. Cette information doit être utilisée pour mettre en place des ajustements d’enchères géographiques (sur les campagnes gérées avec enchères manuelles)

Si vous avez déjà des ajustements d’enchères géographiques, consultez le rapport par ciblage géographique afin de vérifier les performances selon vos ajustements et y apporter d’éventuelles modifications.

Enfin, le rapport par distance est particulièrement intéressant lors de la mise en place de stratégies omnicanales. Analysez les performances en fonction de la distance par rapport à vos extensions de lieu, vous pouvez ainsi par exemple :

  • booster l’enchère proche de vos magasins si vous voyez que ces zones convertissent mieux en ligne (grâce à la notoriété de vos magasins)
  • booster l’enchère proche de vos magasins si vous voulez augmenter le volume de visites en magasin

Plateforme Microsoft Ads

Dans la plateforme Microsoft Ads, vous pourrez aussi retrouver un rapport par zone géographique.

Ce rapport présente les données par campagne, groupes d’annonces avec une segmentation géographiques au niveau ville, département/région et ville…. Je dois avouer que c’est un fichier un peu indigeste.

 Il vous faudra donc retraiter les données avec Excel ou Google Sheet avec un tableau croisé dynamique pour avoir une granularité moindre et analyser les performances de façon plus macro.

Astuce bonus :

Préparez un rapport data studio avec les performances géographiques issues de Google Ads afin de gagner en efficacité sur cette analyse !

Rendez-vous la semaine prochaine pour le 3ème article de notre série des analyses SEA de l’été : les performances démographiques.

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone
Partagez cet article!
Aucun commentaire