Google Analytics : 5 définitions d’indicateurs à maîtriser absolument !

Par  le 29 juillet 2019 - 12:06 dans

trafic sessions uniques

Disclaimer : Si ce mème vous a fait rire, tant mieux. Si vous n’avez pas compris la blague, pas de panique, nous allons reprendre quelques définitions ensemble.
Juste une précision, les sessions uniques, ça n’existe pas… !

#1 Les utilisateurs (ou users)

C’est la mesure d’un navigateur unique grâce au cookie posé sur celui-ci ! On a donc un nouveau visiteur pour chaque comportement suivant :
● Dès qu’un visiteur change d’appareil ou de navigateur
● Dès qu’un visiteur efface ses cookies (via le vidage manuel des données sur un navigateur, via des outils anti-spyware comme Ccleaner)
● Navigation privée : les cookies sont supprimés dès que la session prend fin

Donc le nombre d’utilisateurs est faux dans le sens où il ne représente pas un volume de personnes physiques ! (mais ça n’empêche pas de faire des analyses précises !).

#2 Les sessions 

C’est un groupe d’interactions qui se produit sur le site dans un temps donné. A noter que :
● Une session expire après 30 minutes d’inactivité (ou tous les jours à minuit)
● Une nouvelle session est créée si l’utilisateur accède au site avec des informations de provenance différentes (avec une source de trafic différente, sauf accès direct)

#3 Les pages vues

Ici pas de piège ! La mesure des pages vues peut se traduire par la mesure du chargement d’une page.
Mais… dans les rapports GA, il y a une métrique de pages vues unique…

Cette métrique est complémentaire aux pages vues, car elle décrit le nombre de sessions dans lesquelles la page en question a été vue au moins une fois.

Donc si dans une session la page Y a été vue 3 fois, le comportement du rapport sera le suivant :

● Pages vues : 3
● Pages vues uniques : 1

#4 Le taux de rebond

Pour commencer, qu’est-ce qu’un rebond ?

Un rebond en image avec Mister Bean

Un rebond décrit le comportement suivant : une session dans laquelle une seule interaction a été mesurée.
Dans l’immense majorité des cas, cette interaction est une page vue. En résumé, un rebond est une visite dans laquelle une seule page vue a été mesurée.

Un rebond est souvent décrit (à tort) comme quelque chose de soudain : “Quelqu’un qui vient sur le site et qui repart tout de suite !” Mais pas forcément : un visiteur peut très bien consulter une page pendant 2 secondes ou 20 minutes, ça ne change rien, tant qu’il n’y a pas d’autres interactions mesurées, cela restera un rebond !

Pour revenir au taux de rebond, il décrit la part de sessions dans lesquelles une seule page vue a été mesurée.

Quelques questions qu’on nous pose fréquemment : Qu’est ce qu’un bon taux de rebond ? D’habitude, chez vos clients, c’est quoi le taux de rebond moyen ?

le bon taux de rebond
La définition du “bon taux de rebond” n’existe pas ! Un taux de rebond ne s’étudie que lorsqu’il est pris en compte dans son contexte. Le taux de rebond varie naturellement en fonction des typologies de pages et des typologies de contenu. Par exemple, il est difficile de comparer le taux de rebond sur des pages « produit » qui présentent des bougies versus des pages « produit » qui présentent des canapés.

De même, l’étude du taux de rebond doit prendre en compte ce que vous attendez de vos utilisateurs d’un point de vue comportemental. Sur certaines pages, un taux de rebond élevé est un très bon signe, car cela montre que l’utilisateur a eu accès au contenu qu’il cherchait et qu’il n’a pas besoin de prolonger sa navigation. C’est le cas de ce blog par exemple, l’objectif pour nous est que cet article vous intéresse et que vous le lisiez jusqu’au bout. Si c’est le cas, vous allez contribuer à un rebond, et c’est tant mieux !

Si en revanche notre objectif était de vous faire lire au moins 3 articles, un taux de rebond élevé sur cet article ne serait pas bon signe…L’analyse du taux de rebond doit donc toujours prendre en compte le contexte sur le site et l’objectif de « performance fixé ».

#5 Le temps passé par visite / page

Il faut être vigilant au mode de calcul de cet indicateur pour bien l’exploiter.
Calcul : grâce à la soustraction des différents timestamps enregistrés par GA (pour une page vue ou un événement).
● C’est-à-dire que le temps passé sur la dernière page n’est pas pris en compte (on a pas de timestamps a posteriori qui permettent de faire la soustraction) !
● Les visites à rebond ont un temps passé de 0 !

temps visite - page
En résumé, pour chaque page vue mesurée, GA enregistre la date et l’heure. De cette façon, il est capable de calculer le temps passer sur une page en faisant une soustraction.
Le point faible de cette fonctionnalité, c’est que pour mesurer le temps passé sur la page N, il faut impérativement une page N+1. Lorsque votre page N est la dernière page de la visite, il n’est pas possible de savoir combien de temps le visiteur a passé sur la dernière page.

Conclusion

Ces 5 définitions se retrouvent dans beaucoup de rapports Google Analytics et participent à de nombreuses prises de décision. Ces indicateurs sont accessibles en apparence, mais il est important de connaître précisément chaque définition. Les conclusions d’une analyse peuvent changer du tout au tout si l’interprétation des indicateurs est hasardeuse !

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone
Partagez cet article!
Aucun commentaire