Domain Property : une nouvelle propriété web en test dans la Google Search Console

Par  le 23 novembre 2018 - 13:35 dans

Comme annoncé par Vincent Courson sur Twitter, Google Search Console teste un nouveau type de propriété web – appelée Domain Property ou propriété de domaine – qui inclut toutes les variations de protocole et de sous-domaine pour un domaine donné.

Jusqu’à présent, il fallait utiliser les ensembles de propriétés dans la Search Console pour avoir une vue agrégée des données d’un même domaine (m + www, ou https + http).

Ensemble Search Console

Les ensembles de données, bientôt remplacés par les « Domain Properties »

Dans le communiqué de Google, cette nouvelle propriété est définie en utilisant un domaine nu ou un fragment de sous-domaine, sans protocole ni répertoire. Les données de tous les sous-domaines, protocoles et sous-répertoires sont donc agrégées pour cette propriété.

Par exemple, si vous définissez une propriété de domaine comme « exemple.com », elle inclut exemple.com, tous les sous-domaines d’exemple.com (par exemple, m.exemple.com, support.m.exemple.com, www.example.com, et ainsi de suite), ainsi que tous les sous-répertoire dans l’un de ces domaines, sur http et https.

Une propriété de domaine combine les données pour le domaine spécifié, tous les sous-domaines et sous-répertoires, et tous les protocoles supportés.

Voici l’exemple fourni par Google :

Google Search Console - Domain Property

Une propriété de domaine est atomique : c’est-à-dire qu’elle contient des données pour toutes les URL incluses pendant toute la durée de vie de la propriété.
En résumé : les dates des différents ensembles de la propriété example.com seront toutes alignées et auront toutes la même date de début.

Vous ne pouvez pas séparer les données agrégées par sous-domaine ou protocole à partir d’une propriété de domaine. Si vous souhaitez fractionner vos données, utilisez l’une des techniques suivantes :

  • Ajout d’un filtre de page dans le rapport de performance pour voir les données de protocoles ou de sous-domaines spécifiques.
  • Créer des propriétés supplémentaires pour des segments de la propriété de domaine (c’est-à-dire, si vous avez une propriété de domaine example.com, vous pouvez créer des propriétés supplémentaires pour m.example.com ou http://example.com).

Pour plus d’informations : support Google pour les webmasters

Suite à l’annonce de cet été, nous nous demandons comment ces propriétés de domaines seront intégrées dans Google Analytics.

En attendant qu’elles soient disponibles pour tous dans la Search Console, n’hésitez pas à nous contacter pour un accompagnement dans votre stratégie SEO.

Contactez-nous

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Partagez cet article!
Aucun commentaire