Migration de site : le jour où voyages-sncf.com est devenu oui.sncf (SEO Campus 2018)

Par  le 10 avril 2018 - 11:00 dans

migration sncf seocamp

La migration d’un site est toujours une étape à risque. Raté, ce projet peut être catastrophique pour la visibilité d’un site en SEO. Pour bien comprendre le fonctionnement d’une migration, nous avons fait la parallèle avec un projet de déménagement : on planifie, on cherche des bras, on fait du tri dans ses affaires, et fait suivre son courrier pour bien signaler que l’on a déménagé. Cette dernière étape permet de s’assurer que ses visiteurs, robots inclus, comprennent bien où se trouvent les nouvelles pages du site.

migration seo

Migrer un site, c’est comme déménager !

Les enjeux lors d’un changement d’URL sont de conserver son historique vis à vis des moteurs, de conserver la popularité acquise par le biais de liens externes, de migrer chaque page vers la meilleure nouvelle correspondance, de ne pas perdre ses contenus, et de faire face aux imprévus.

“Url d’un jour, url toujours”

Lors d’une migration, il faut toujours avoir en tête l’adage : “Url d’un jour, url toujours”. Google garde une trace de toutes les urls qu’il a connu d’un site. Lors d’une refonte de site, il n’est pas rare de voir des hausses de crawl de Googlebot qui va explorer de très vieilles urls, souvent orphelines, qui résultent de très anciennes versions du site. Il est important de se soucier de ces URL pour que la migration se passe au mieux.

Pour bien planifier sa migration, nous avons insisté sur la charge que cela peut représenter, notamment si l’on cumule migration et refonte (un changement de CMS par exemple). L’étape de cartographie de l’ancien site demande beaucoup de minutie pour répertorier et catégoriser tous les formats d’URL et construire le plan de redirection le plus précis possible.

cartographie site seo

Cartographier son site en vu d’une migration, une étape pas si simple que ça !

Pour gagner en performances, il est important de pouvoir prioriser les pages les plus importantes pour le SEO (trafic, positions, crawl, liens externes) et de s’équiper en outils pour pondérer le traitement des URLS. Vos outils de mesure d’audience, vos logs, les outils de suivi de position et de liens externes, sont un must-have dans ce type de projet SEO.

Case study : OUI.sncf

Pour illustrer la complexité d’un projet de migration, notre client, Oui.sncf a accepté de partager quelques chiffres suite au passage de voyages-sncf.com à oui.sncf. C’est au cours d’un workshop au Seo Campus 2018, que nous avons présenté ce retour d’experience.

Son responsable SEO, Nicolas Plantelin, est revenu sur les raisons de ce changement important pour la marque et sur son impact :

  • Migration vers HTTPS 6 mois auparavant
  • Un nom de domaine avec 17 ans d’ancienneté migré vers un gTLD (.sncf)
  • Un volume important d’urls et de templates différents à traiter
  • Des dizaines de partenaires et marque blanches
  • Des délais très courts (4 mois), avec une date butoire annoncée au grand public

En plus de l’expertise de RESONEO, les équipes de OUI.sncf ont dû s’appuyer sur des nombreux outils : la Google Search Console pour contrôler l’indexation et la visibilité, Klipfolio pour construire des tableaux de bord, Myposeo pour suivre ses positions et Botify pour suivre ses logs.

klipfolio seo

Exemple de rapport Klipfolio pour Oui.sncf

Il a fallut environ 1 mois pour que le site oui.sncf retrouve le même niveau de visibilité dans les résultats naturels que ce qu’il avait avant la migration. Ce qui correspond tout de même à plus de 100 000 mots clés dans les 2 premières pages de Google !

migration sncf

Visibilité de Voyages-sncf.com et Oui.sncf dans les 2 premières pages de Google (source : Semrush)

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Partagez cet article!
Aucun commentaire