QueDuWeb 2016 Jour 1 : les premières conférences

Par  le 22 juin 2016 - 8:06 dans

Malgré les grèves, les SEO sont parvenus à Deauville pour la 1ère journée de l’événement QueDuWeb 2016 (résumés et slides ici). Le 8 juin 2016, le programme est déjà chargé.

Programme de la matinée

Nous avons suivi les conférences de la matinée déjà bien chargée.

  1. 1. Comment écrire comme un robot tout en restant humain ?
  2. 2. Analyser son contenu pour une meilleure adéquation sémantique ?
  3. 3. Le crawl c’est pas de la brasse (les algos au coeur d’un crawler)
  4. 4. Retour d’expérience sur l’évolution du webmarketing
  5. 5. Responsive Web Design Performant
  6. 6. Plus de trafic avec moins de liens
  7. 7. Content Marketing et SEO

Voici le programme de la 1ère journée avec les conférences auxquelles nous avons assistées :
Conférences Jour 1 QueDuWeb

Comment écrire comme un robot tout en restant humain ?

La conférence de Guillaume Peyronnet plante le décor : il s’agit de comprendre comment fonctionne un robot pour écrire le mieux possible dans le contexte actuel.

L’objectif ici est de comprendre quels sont les signaux à assimiler afin d’obtenir un contenu jugé de qualité par un robot (qu’il le soit ou non).
L’approche est très didactique et Guillaume a su expliquer le lien entre les mots d’une phrase et surtout comment un robot comprend un texte.
L’exemple est pris pour « Bob la loutre est une loutre qui aime manger du poisson, surtout du poisson pané et du poisson grillé. ».

« Le moteur de recherche à du mal à repérer les textes à trous » comparé à Mr Human

Retour au sommaire

Analyser son contenu pour une meilleure adéquation sémantique ?

Pierre-Yves Landanger de 1.fr a voyagé pendant plus de 14h pour la conférence. Il présente ici comment tirer partie d’une bonne analyse de son contenu.
L’outil 1.fr a mis un an pour être développé et est gratuit pour le moment.

1-fr

Retour au sommaire

Le crawl c’est pas de la brasse (les algos au coeur d’un crawler)

Sylvain Deauré de Cocon.se, présente les structures de données et les algorithmes qui constituent un crawler. Il explique à des néophytes comment exploiter des données sous forme de visualisation et jusqu’à quelle limite le crawl peut rester performant.

Une page C liée depuis deux autres pages A et B peut être indexée plutôt par A que par B si lors du crawl B ne répondait pas aussi vite que B.

Ce sont des situations que nous avons tendance à omettre mais qui se produisent pour des raisons de performance de crawl évidentes.

Chrome dispose d’un filtre bloom pour vérifier des URL malveillantes, par exemple, et si le filtre bloom est positif (oui/peut-être) alors seulement il y a envoi de la requête aux serveurs Google.

La brasse c’est lorsque l’on a trop de données. Un crawl est plus efficace sur un périmètre plus restreint.

Le mega menu implique une structure à plat et est difficile à analyser.

Retour au sommaire

Retour d’expérience sur l’évolution du webmarketing

Christophe Henner, le directeur général adjoint chez Webedia Gaming et président de Wikimedia France, a présenté son retour d’expérience concernant l’évolution du webmarketing.

La question que les entreprises doivent se poser : « qu’est-ce qui se passe pour mes utilisateurs si je disparais ? »

Retour au sommaire

Responsive Web Design Performant

Thomas Soudaz, Refficience, nous donne les clés d’un site web RWD performant.

Quand il faut tester sur 5/10/15 smartphones a minima, il faut envisager le RWD

3 type de sites mobiles : 1. Dédié (m.), 2. RWD, 3. Adaptative sinon pas de site mobile.

Pas de site mobile (cas Allociné) = pousser son app mobile.
Le surtéléchargement est un des problèmes du Responsive Web Design.
1. Compresser vos images pour mobile RWD : attention aux images Retina qui sont 4 fois plus grandes. Optez plutôt pour 1,5x.
2. Générez des images dans images : HTML, CSS, SVG (s’adapte, pas de perte de qualité).
Mêmes les e-commerces ne font plus l’effort de faire des sites pour ie8
« Qu’est-ce qui est plus rapide à charger que des images ? – Pas d’images ! »
Les mediaqueries fonctionnent mal sur les vieux navigateurs qui téléchargent plusieurs versions d’images.

« Monitorez les performances d’un site RWD »

Retour au sommaire

Plus de trafic avec moins de liens

Matthieu Janin, de Refeo, Chef de Projet SEO expose comment tirer partie de ses liens en faisant moins vu le contexte Google Penguin.

Retour au sommaire

Content Marketing et SEO

conférence de Lydia Arzour

Nous n’avons pas pu assister à la conférence mais Lydia Arzour, nous a partagé les points clés de sa conférence sur le content marketing. Ceux qui ont pu assister à cette présentation ont compris que le marketing de contenu c’est publier des contenus optimisés pour amener les utilisateurs à agir.

 

Il faut donc que le contenu imaginé soit utile et pertinent et si possible exclusif. Le content marketing est à la croisée des chemins entre les objectifs marques et les attentes des utilisateurs.
« Le content marketing doit être vu comme un marathon et non comme un sprint ».
Des chiffres d’une étude Accenture indiquent que des directeurs marketing français traitent plus de contenus numérique qu’en 2014 et cette majorité prévoit une augmentation du volume de contenus pour les 2 ans à venir tout en sachant pertinemment qu’il y a trop de contenus pour qu’ils soient gérés efficacement. Encore faut-il qu’ils soient visibles.

 

Une étude Nielsen indique que les 15-49 ans font davantage confiance aux contenus sur des sites de marque. Ils vérifient aussi plus souvent les avis en ligne et font plus confiance aux articles en ligne alors que les utilisateurs plus âgés sont plus méfiants.
confiance par génération

 

Lydia aborde la difficulté à être efficace selon le type de contenu (source « >MarketingCharts) :

Ascend2-Most-Effective-Social-Media-Post-Types-Oct2015
« Analyser les mots-clés et prendre la température dans les contenus pour comprendre ses internautes »
« Si un contenu a bien été conçu, il est immortel : il continuera de vivre et de générer de l’audience ».

 

Lydia cite plusieurs typologies de contenus allant de la « hiérarchie de Bonial » au contenu informatif et transactionnel de LastMinute en passant par l’UGC (User Generated Content) dont L’Obs Photos s’inspire pour alimenter ses diaporamas. Ainsi, il convient de cartographier ses contenus et analyser les demandes des utilisateurs relative à une thématique donnée ou encore identifier le parcours d’achat afin de mieux identifier les cibles des contenus et construire sa stratégie éditoriale.

Les indicateurs suggérés pour le content marketing

  • Audience et visibilité : Visites, Trafic SEO et Ranking
  • Portée des contenus : Nombre de pages vues
  • Engagement : Temps passé + Taux de rebond
  • Business : Leads et Conversions
  • Social : Partage, Likes, Vues et RT

Quelques outils cités pour gérer ses contenus

Une conférence immortelle assurément !

Retrouvez également le feedback de Nicolas sur le Jour 3 de QueDuWeb et l’article regroupant les slides de l’événement.

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone
Partagez cet article!
Aucun commentaire