Onebox definition : quand Google a tout faux !

Par  le 15 décembre 2015 - 7:30 dans

Google cherche depuis longtemps maintenant à nous donner des réponses instantanées dans ses résultats sur des requêtes comme « météo paris », « sortie le reveil de la force », ou encore « Ta Katie t’a quitté ». Avec le développement de boites d’informations issues de sources externes, Google est devenu un voleur de contenu comme ceux que son algorithme combat.

Bien que la mise en avant de définitions dans la Onebox ne soit pas un sujet récent, nous avons commencé à voir ce type de résultat apparaître en France il y a environ un an.

Depuis, il nous arrive régulièrement de constater des incohérences assez flagrantes dans la récupération des définitions. C’est toute la complexité d’adapter au français un algorithme conçu pour la langue de Shakespeare.

En voici quelques exemples.

« Mezzanine »

Parfois, la définition, bien que correcte, est clairement hors sujet par rapport à l’intention de l’internaute et notamment quand on observe les autres types de résultats organiques affichés. Par exemple, sur la requête « Mezzanine » tout laisse à croire que l’internaute recherche des informations sur cette pièce à vivre. Quand Google nous parle de l’album de Massive Attack, il est clairement à côté de la plaque !

mezzanine

Chercher des information sur une pièce à vivre et voir la présentation de l’album de Massive Attack sorti en 1998

« Mettre en exergue »

Dans d’autres cas, on se demande bien ce qui a pu se passer pour que Google nous fournisse cette définition. Par exemple, sur la requête « Mettre en exergue », la définition ne répond pas du tout à la question et le site utilisé comme source est hors sujet.

Google bug définition

Je vous invite à visiter le site source pour comprendre l’incohérence

« Rater »

La rapprochement sémantique de certains termes entraine parfois des catastrophes. Ici par exemple, sur la requête « Rater » (le verbe), Google nous présente la définition de l’organe : la rate.

Rate ou rater ?

Rate ou rater ?

« Livrer »

Dans le même acabit, sur la requête « Livrer » (dans le sens : livrer un pizza), Google affiche la définition de « livre » (le bouquin) sauf que cette définition se rapporte au court métrage de Magali Negroni sorti en 2001.

Livre ou Livrer ?

Un livre, Le Livre ou Livrer ?

« Montre automatique »

Dans d’autres cas, la définition est correcte, mais c’est la source de celle-ci qui pose problème. Sur « Montre automatique » par exemple, si l’on souhaite accéder à la définition complète sur la source nous arrivons sur la 404 d’un domaine racheté il y a peu.

montre automatique

Quand la source de la définition n’existe plus…

« Plaid »

Concluons avec un dernier cas qui illustre bien que Google est à côté de la plaque sur la conception de ses Onebox definitions avec la requête « Plaid ».

Du linge de maison à l'assemblée du temps des mérovingiens

Du linge de maison à l’assemblée de la période des mérovingiens

Arrêtons-nous là pour aujourd’hui ;) Quand on sait que Google pourrait déployer en France d’autres « instant answers » comme des tutoriels ou l’étymologie des mots, il y a fort à parier que nous ne soyons pas au bout de nos surprises !

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone
Partagez cet article!
Ajouter le votre
6 commentaires
RaphSEO 15 décembre 2015 - 8:34 - Répondre

Hello Sébastien, merci pour ce bon article truffés d’exemples des boulettes de google.
Avec les onebox on touche selon moi, l’un des facteurs qui impactera le plus la visibilité des résultats naturels dans les serps. Même si Google teste un 4eme adwords en position premium, il ne pourra pas en ajouter beaucoup plus au risque qu’on lui tombe sur le dos. En revanche les one box et notamment answer sont le moyen tout trouvé pour repousser les résultats naturels encore un peu plus loin et garder l’internaute chez lui.
Du coup nous voila dans un vrai gros dilemme: Faut-il lui donner toutes les réponses avec nos marquages en micro datas pour en profiter au risque de voir nos résultats repoussés aux profits des siens.
Pour le moment il met encore le lien vers la source, mais rien ne garantie qu’il restera.

nicolas laustriat 15 décembre 2015 - 10:25 - Répondre

excellent articles et constat qui nous rappel que google n’est qu’un robot…. il nous le prouve tout les jours !

quelques pistes de réflexion supplémentaires :
- http://stats.grok.se/fr/latest90/Mezzanine_%28architecture%29
- http://stats.grok.se/fr/latest90/Mezzanine_%28album%29
=> c’est pas les stats publiques qui motive google…;-)
mais il faudrait peut être faire le cumul de stats sur toute les langues ?
en effet, un nom d’album ne change pas suivant les pays alors qu’un nom de construction ou architecture oui… sans compter les BL vers ses fiches.

Idem est ce que les sites en définition sont sous GA ? (#lol)

bref plein de question derrieres ton article, la vrai question étant comment on devient un site d’autorité choisi par google pour apparaitre comme cela…;-)

l’autorité toujours le meme point !

Thierry 15 décembre 2015 - 16:41 - Répondre

Bien vu :)

Il est amusant de remarquer que le petit challenger DuckDuckGo s’en sort mieux. ;)
https://duckduckgo.com/?q=mezzanine

Par contre, il nous propose le même plaid. :)

Morgan 28 juin 2016 - 11:12 - Répondre

Hello,

Je ne vois pas le format onebox news, et plus particulièrement celui qui reprend un flux live d’information, type pour les commentaires en direct d’un match de foot.
J’ai vu ça dernièrement avec l’euro, mais je trouve peu d’info :(

nicolas 28 juin 2016 - 17:27 - Répondre

@morgan ca serait pas plutot du AMP que tu aurais vu plutôt? https://www.ampproject.org/

car je crois pas que ce type de onebox live est dispo…

Morgan 28 juin 2016 - 18:13 - Répondre

Peut être mais n’ayant jamais vu ce format j’ai été surpris :
http://img15.hostingpics.net/pics/714776Screenshot20160627185603.png

Il y avait le carrousel d’actu tout en haut, type amp news, et ensuite comme un résultat naturel le site de 20minutes avec la mention « DIRECT » et le flux du direct du site repris dans une sorte de slider.