Pourquoi votre infographie n’intéresse personne ?

Par  le 27 mai 2014 - 14:18 dans

L’infographie, qui met en image des données statistiques pour faire ressortir un message, connait une évolution forte. Est-ce juste un effet de mode ou a-t-elle a encore de beaux jours devant elle ?

Evolution des recherches 'infographic' dans le monde sur Google

Evolution des recherches ‘infographic’ dans le monde sur Google

L’infographie, une stratégie de link building vouée à disparaître ?

C’est ce que semble laisser penser Matt Cutts si trop d’abus était fait. Selon ses dernières déclarations sur le sujet :

« In principle, there’s nothing wrong with the concept of an infographic. What concerns me is the types of things that people are doing with them. They get far off topic, or the fact checking is really poor. »
Source

« Cutts and others have said infographics, like other forms of content, must be developed with the user in mind. Even if it’s attractive, an infographic that includes inaccurate or otherwise irrelevant data may be considered spam. »
Source

Enfin, les moteurs de recherche évoluent, il convient donc de s’adapter continuellement. Ce qui fonctionnait il y a quelques encore années peut s’avérer dangereux pour votre site aujourd’hui.

En link building, la seule constante, c’est le changement ! Il suffit de penser aux récentes évolutions : Panda, Penguin, Hummingbird etc.

Les infographies utilisées dans l’unique but d’acquérir des liens semblent vouées à l’échec, tout comme d’autres stratégies aujourd’hui obsolètes. Certains ont usé et abusé de cette stratégie sans forcément penser au long terme. Sortir une infographie pour sortir une infographie n’a plus d’intérêt. Elle doit être accompagnée d’une stratégie éditoriale cohérente.

« Content is king » entend-on souvent, et ça n’a jamais été aussi vrai. Une infographie se doit donc d’être de qualité et utile pour l’internaute. Le contenu doit être au cœur du projet.

« Des visuels attractifs augmentent l’envie de lire de 80% », selon l’agence Brafton (source). Les consommateurs préféreraient donc voir des visuels sur les sites qu’ils visitent. Le partage d’images ou autres formes de contenus visuels via des campagnes sur les réseaux sociaux pousse à l’engagement des internautes. Les contenus qui proposent des visuels voient ainsi leur engagement boosté de 47%. Ce n’est pas pour rien qu’en l’espace de 24h le hashtag #infographic est mentionné en moyenne plus de 1 300 fois sur Twitter.

Il est donc important pour les marques de prendre en compte ces éléments et de s’assurer que leur infographie est conforme aux règles de rédaction et des guidelines SEO pour que celle-ci atteigne le maximum d’engagement possible.

Avoir une marque connue et réputée ne garantie pas la réussite d’une infographie. Exemple avec une infographie réalisée par Goodyear.com sur la NASCAR

Infographie Goodyear US sur la NASCAR

Il n’y a pas de recette magique cependant ! Ce qui marche pour un site ne marchera peut-être pas pour un autre. Beaucoup de paramètres entrent en jeu.

A quoi ressemble l’infographie du futur ?

On remarque, dans la presse généraliste, un attrait croissant pour ce type de contenu et une évolution sur la manière de mettre en forme visuellement l’information.

Pourquoi un tel engouement ? Car c’est une autre expérience de lecture !  Une manière différente de mettre en avant l’information, d’attirer le lecteur avec des graphiques explicites et une visualisation interactive des données. Le tout parfois même en temps réel. Une manière ludique pour l’internaute de s’informer, une manière de passer un message également efficace pour celui qui la diffuse. Un contenu viral et un effet linkbaiting assuré !

Désormais animées, elles mélangent photos, vidéos, textes, données etc. Elles utilisent des designs attractifs pour répondre à un besoin d’information et en même temps générer des émotions. La puissance de l’infographie au service du storytelling répond désormais au doux nom de dataviz, webdoc et autres « buzz words ».

L’infographie comporte tous les éléments nécessaires au linkbaiting, ce moment où l’on se dit « whoua, c’est beau/fort/cool/drôle/décalé/osé » etc. bref qu’on a mordu. C’est le principe du « KISSed it » ou « Keep It Short & Simple » c’est-à-dire donner une information intéressante, intégrer des data dans un contenu pertinent afin d’en faire ressortir un message clair et facilement compréhensible.

L’infographie interactive : des exemples dans tous les secteurs d’activité

L’infographie n’est donc plus statique, et elle mélange tous les supports possibles. Voici une série d’infographies qui montre combien elles ont évolué et ce, dans tous les secteurs.
Dans la Presse généraliste et spécialisée :
- Le New York Times est souvent pris en exemple car le journal en a bien compris l’enjeu. Il déclarait que 2013 déjà était l’année de l’interractive storytelling. Le journal regroupait alors ses plus belles réalisations sur des sujets aussi différents que la Fashion Week, les réfugiés syriens, l’exploration de la planète Mars ou encore les derniers jeux olympiques de Sochi.

Infographies jeux olympiques

Le New York Times a réalisé en 2014 une série d’infographies à l’occasion des jeux olympiques de Sochi

Le New York Times utilise aussi les cartes interactives – The voting blocs of New York City :

infographie municipales de New York

Une infographie qui permet de comprendre, par quartier, les profils des votants lors des municipales de New-York

Finding the Quiet City

Infographie NYTimes Quiet Spots

Une infographie enrichie pas les suggestions des internautes

- Le quotidien britannique The Guardian explique en infographie l’impact des révélations d’Edward Snowden pour l’ensemble des citoyens, en enrichissant le contenu de graphiques, de documents et d’interviews.

NSA Files : Decoded

Infographie NSA

Un document qui permet de mieux comprendre un sujet complexe à travers de nombreux documents

ScreenShot1269
ScreenShot1270

Autre exemple : l’histoire d’une famille expliquée à travers le document Firestorm

Infographie interactive The Guardian

Une infographie découpée en « chapitres » et utilisant aussi bien des cartes, des vidéos, des photos et des commentaires textes.

- The Washington Post avec des contenus interactifs sur le sport par exemple.

Tackling a crisis pour le football américain

Infographie interactive sur le football américain

Illustration interactives de techniques et de stratégies sportives via des animations

A swing of beauty pour le baseball

Infographie interactive baseball

La presse française aussi s’y est mise.

- France Inter avec Les Elections Municipales

Infographie Bataille de Paris - France Inter

Cartes et frises chronologiques pour expliquer les nombreux enjeux des municipales de Paris

- Les reportages interactifs du journal l’Equipe:

L’Equipe Explore propose de nombreux contenus sous ce format et enrichit son contenu de graphiques, interviews, vidéos, images, frises etc.

Au milieu d’un article, des éléments apparaissent pour approfondir le sujet ou mieux l’illustrer, éclairer les lecteurs sur l’un des différents termes techniques. Une façon de cibler tous les types de lecteurs, du simple amateur au sportif expérimenté.Les futurs athlètes - L'Equipe Explore

Infographie - L'Equipe Explore

Infographie L Equipe Explore - Apnee

Equipe Explorer - Infographie Sport Golf

- Les chaines de télévision comme Arte avec une infographie sur la situation en Haïti
Infographie Haiti - Arte

- Ou sur un événement historique comme la chaîne américaine National Geographic ChannelKilling Kennedy

Infographie sur l'affaire Kennedy par Nationa Geographic Channel

La chaîne américaine a lancé un site dédié qui propose de comprendre le parcours du président américain et de Lee Harvey Oswald, principal suspect de l’affaire Kennedy.

- En musique avec Warner Music Group via une infographie sur The Smiths: www.officialsmiths.co.uk

Infographie The Smiths

Une infographie « How to » qui explique les pas d’un Moonwalk

Infographie pour apprendre le Moonwalk

Des datas sur un style de musique précis – The largest vocabulary in Hip Hop

Infographie Hip Hop

- Le site collaboratif Collaborative Consumption explique la nécessité du partage automobile: futureofcarsharing.com

Infographie sur la consommation collaborative

- Dans le secteur du tourisme, une infographie sur l’évolution du voyage avec The Dawn of Modern Tourism par Hotel Club

Infographie animée sur le voyage

- Des animations pour expliquer le fonctionnement d’une arme à feu

Le fonctionnement des armes à feux

Les infographies animées permettent de visualiser simplement le fonctionnement technique d’objets

ou dans le secteur automobile, le fonctionnement d’un moteur de voiture

Fonctionnement d'un moteur de voiture

- Donner des conseils aux internautes suivant des besoins précis via une boite à outil interactive comme TechWyse Internet Marketing – Internet Marketing Tools 2014
infographie sur les outils marketing

- Illustrer une évolution grâce à une frise comme celle créée par des membres de l’équipe Google Chrome sur l’évolution du web

L'évolution du web

- Infographie pour un outil d’analyse en temps réel par GoSquared

Infographie sur l'analyse en temps réel d'un événement

- Google explique le fonctionnement des moteurs de recherche à ses utilisateurs – How Search works, from algorithms to answers

Fonctionnement des moteurs de recherche en infographie

- Sur les réseaux sociaux, Twitter regroupe ses infographies sur l’actualité sur une page dédiée.

Infographies Twitter

- Autre exemple dans l’enseignement avec un graphique sur les Choix de carrière possibles via Rasmussen College

Les choix de carrières en infographie

- En finance, la plateforme en ligne mahifx.com explique le forex via un formulaire interactif

Infographie sur la finance

Etes-vous prêts vous-aussi à présenter vos données et l’information de manière innovante ?

Voici quelques outils qui pourront vous être utiles :

http://www.creativebloq.com/design-tools/data-visualization-712402
http://www.telerik.com/kendo-ui-dataviz
http://www.datavisualization.fr/blog/pilotage-reporting/
http://dataviva.info/
http://idl.cs.washington.edu/projects/lyra/
https://infoactive.co/ (en bêta privée)

N’hésitez pas à compléter la liste en commentaires

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone
Partagez cet article!
Ajouter le votre
6 commentaires
Magicyoyo 27 mai 2014 - 16:54 - Répondre

Soit l’infographie est intéressante, et elle obtient des backlinks.
Soit l’infographie est inintéressante et n’obtient pas de backlinks.
Matt Cutts a-t-il dans l’idée de lire toutes les infographies et de décider celles qui sont intéressantes pour moi ??

Et si Matt Cutts nous lâchait la grappe ?

Digimeuh 28 mai 2014 - 9:54 - Répondre

Merci pour cet article très intéressant. Je suis d’accord avec Magicyoyo, si une infographie n’est pas intéressante, elle n’obtiendra pas de backlinks comme c’est le cas pour les articles qui ne sont pas du tout intéressant et simplement optimisés pour le SEO. De mon point de vue, si une infographie est bien présentée, je vais avoir tendance à la lire, mais si le contenu n’est pas intéressant, je ne la partagerai pas.

Stéphane 28 mai 2014 - 15:04 - Répondre

L’infographie est une sorte de résumé de données en image. N’a t-on jamais dit qu’une image vaut 1000 mots ? Hé bien l’infographie est une image géante. Et c’est toujours pareil, si le contenu est pertinent et intéressant, il sera lu avec intérêt et sera même partagé. Mais voilà, on arrive à une tendance ou trop d’infographies tuent l’infographie. Tous le monde se met à en fabriquer pour produire du contenu viral et le terme en lui-même se noie autour de cet engouement. Cela est devenu presque « hasbeen » (excusez-moi l’expression) de faire une infographie aujourd’hui. On sait très bien qu’elle est le but recherché.

Mike 26 août 2014 - 15:14 - Répondre

Je suis également daccord avec Magicyoyo, tout est une histoire de pertinence. Je pense que cette loi est valable quelque soit le support sur les moteurs de recherches. Une infographie sans grand intérêt ne sera de toute façon pas partagée. Je pense que les infographies ont toujours du sens pour le SEO mais encore faut il qu’elles soient réellement intéressantes avec du contenu utile pour les internautes. Autrement ca ne sert a rien…

claude 08 août 2015 - 15:56 - Répondre

Salut Anne-Victoire,

Pourquoi les SEOs font des infographies? Simplement pour les backlinks…
Alors, cela sert à quelque chose.

MaximD 04 mai 2017 - 17:39 - Répondre

Les infographies restent à mon humble avis toujours d’actualité.
Mais pas dans leur forme traditionnelle.
La tendance est aujourd’hui aux infographies HTML !
Un exemple ici : http://jmcontact.fr/jacquieetmichel/
Leur contenu peut être indexé par les moteurs de recherche et bénéficier de présentations dynamiques …