Netlinking : la vraie personnalisation du démarchage de partenaires

Par  le 25 novembre 2013 - 8:00 dans

Parmi les actions courantes mises en place dans une stratégie de Netlinking, il y a le classique et indémodable échange de liens. Cette technique permet d’acquérir des liens vers le site qu’on veut promouvoir et de renvoyer de la popularité à la personne qui nous a fait ce lien.
Il peut être l’occasion de signifier des partenariats commerciaux, des liens d’amitiés ou tout simplement l’envie de dire qu’on apprécie un autre site.

Le démarchage des sites et blogs potentiellement partenaires

Avant-propos sur la pratique de l’échange de liens

Le deal est simple, et selon la manière dont il est négocié, les liens sont souvent de valeur équivalente. Cette valeur se mesure sur des critères qui déterminent sa prise en compte par Google et le niveau de confiance que Google apportera à ce lien. Ainsi on ne conseillera pas forcément de négocier un lien depuis le footer d’un site, même si ce format va effectivement permettre l’acquisition d’un très grand nombre de liens provenant de toutes les pages du site en question. Mais est-ce réellement pertinent ? Google va-t-il accorder tant d’attention à ce lien ? Compte-tenu des risques de pénalisation constatés aujourd’hui, le jeu en vaut-il la chandelle ?
C’est pourquoi la forme du partenariat ne doit pas se résumer en un échange de liens pensé de manière mécanique. Vous avez la possibilité de négocier des formes beaucoup plus attractives pour le site prospecté et plus user-friendlyéchange de contenus, visibilité sur des comptes sociaux, lot de concours, etc.

Alors quite à prendre du temps à démarcher des propriétaires de sites Web, autant faire tout ce que l’on peut pour obtenir des liens pertinents ! Un lien pertinent sera un lien qu’un internaute trouvera légitime et logique. Il peut alors prendre de multiples formes et il est même peu prudent de déclarer qu’un lien dans un billet de blog publié pour l’occasion est plus pertinent que celui d’une blogroll. Ce n’est pas tant la forme du lien qui va le rendre plus ou moins légitime, mais plutôt l’enjeu qu’il y a derrière.

C’est pour cette raison qu’être présent dans une blogroll thématisée et catégorisée est peut-être, et sans aucun doute, beaucoup plus intéressant qu’un lien depuis un billet qui parle de jardinage envoyant vers une page de fer à friser sur le terme « fer ».

Un placement de lien dans un échange qui ne sert à rien et qui peut être néfaste

L’hiver arrivant, je commence à penser aux nouvelles plantations que je voudrais placer dans mon jardin le printemps prochain. Il existe une catégorie de plantes qu’il est bon de planter dès le mois d’octobre soit avant les gelées. J’ai donc investi dans un kit de matériel de jardin : une binette en fer, une petite pelle, un nouvel arrosoir et surtout une brouette.

Ce que nous préconisons au sujet de la forme de l’échange de liens ne varie pas réellement des bonnes pratiques que nous conseillons pour le Netlinking en général. Un lien doit être légitime, posé dans un contexte qui lui permet de l’être grâce au rédactionnel, à la thématique de la page, et à celle du site dans sa globalité.
Un lien non pertinent est intrusif autant pour le lecteur que pour Google. Lorsqu’on dit qu’il faut penser son contenu, et donc les liens qui l’accompagnent, pour l’utilisateur c’est qu’un lien non justifié pour le lecteur n’a aucune raison de l’être pour un robot.

La personnalisation du mail de contact

La personnalisation du message envoyé à un partenaire potentiel est importante. Si on se passe de cette bonne pratique, il est évident que le taux de retour sera plus faible.

S’adresser à la bonne personne avec le nom du propriétaire du site en début de mail, montrer qu’on porte un intérêt au site en citant éventuellement des publications précédentes sont de bonnes pratiques, mais ce sont aussi des règles de politesse devenues inévitables.

Relisez vos mails personnalisés qui n’ont jamais eu de réponse, et demandez-vous votre réaction si vous aviez reçu le même. Est-il réellement personnalisé ?
Bien entendu, il faut mesurer la part de risque à prendre. Vaut-il mieux se lancer dans un mail absolument original et sur-mesure pour un partenaire potentiel, ou bien se contenter d’un mail classique car il sera mieux reçu ?
Encore une fois, c’est le ton de l’écriture du site ou du blog que vous prospectez qui vous donnera la réponse.

Il y a quelques temps, nous avons pris le risque de rédiger de toute pièce un mail 100 % fait-main et sur-mesure. Le site prospecté avait pour thématique la vie de famille et le traitait avec un angle de science-fiction en comparant régulièrement des moments de vie à la saga Star Wars.

Mail de contact de partenaires Star WarsCe mail a été très bien reçu et la réponse était sur le même ton, totalement ancré dans l’univers de Star Wars. Grâce à ce pari de prendre beaucoup plus de temps à rédiger un mail qu’à l’habitude, nous avons pu conclure un partenariat tout à fait séduisant.
Vous remarquerez que nous avons été entièrement transparents et avons dit dès le début que nous souhaitions un lien retour. Le site prospecté sait ainsi à quoi s’attendre.

Cette démarche est finalement proche de celle réalisée par des Community Managers qui répondent à leur communauté sur le ton avec lequel ils ont reçu une demande.

Conversation Twitter, méthode de community management

Personnalisez le partenariat, offrez une expérience !

Les Webmasters de sites (même non professionnels) ont pris conscience de la valeur d’un lien et la mise en place de ce dernier dans un contenu demande souvent du travail. Or un travail demande une contrepartie et c’est tout à fait justifié. Certains vont même refuser des échanges car ils estimeront que celui-ci n’apportera rien à leur site. Ils se disent en effet que recevoir un lien depuis un site e-commerce ne leur fournira pas plus de trafic qu’avant !

La finalité d’un partenariat se résume souvent à des échanges de liens entre plusieurs sites. Pourtant, nous ne recommandons pas que cet échange prenne la forme d’un simple échange de liens réciproque. Ce n’est pas qualitatif et cette pratique réalisée de manière massive peut même être nocive pour votre référencement naturel.

C’est la raison pour laquelle le principe même du partenariat doit être personnalisé. L’enjeu de cette manière de voir l’échange de liens permet de varier les types de liens entrants, d’enrichir le profil de liens du site pour lequel vous travaillez, et surtout des retours plus fréquents.
Pour mettre en place une proposition de partenariat personnalisée, le principe est le même que pour la personnalisation du mail, il faut étudier le site prospecté. Profitez également des supports qu’a à offrir le site pour lequel vous réalisez ces échanges. Dispose-t-il d’un blog officiel, de profils sociaux ? Ce sont autant de supports à offrir pour un échange de visibilité.

En lisant le site prospecté, vous pourrez repérer des habitudes éditoriales. C’est particulièrement pertinent dans le cadre d’un blog. S’il s’agit d’un site qui propose régulièrement des bons plans et des sélections shopping, proposez lui de faire une sélection sur votre catalogue de produits ! En échange, proposez lui de le mettre en valeur grâce à cette sélection.
De la même manière, si vous constatez qu’une personne réalise des tutoriaux, proposez lui de concevoir un tutorial à publier sur votre site qui lui permettra une forte mise en avant ! Comptez ainsi sur le réseau et la communauté autour du blog prospecté qui pourra partager et envoyer des signaux sociaux vers le contenu, donc votre site.

De la même manière, la communication des activités de l’entreprise est un prétexte à l’échange de liens. Lors de la publication d’ offres promotionnelles, ou l’édition de brand contents, un message vers un Webmaster dans la thématique à qui vous pouvez apporter une visibilité est de bonne augure.

Être à l’écoute du partenaire potentiel

Les possibilités sont multiples et dans la majeure partie des cas, les idées viendront du site prospecté. Rendez votre proposition intéressante et accessible en étudiant la ligne éditoriale du site prospecté.
Pensez également à ce que vous avez à offrir, à l’expérience et à la visibilité que vous avez les moyens d’apporter à un site Internet, à un blog. Ce sera votre monnaie d’échange.

Être à l’écoute et dialoguer vous donnera les meilleures idées ainsi que des partenariats pérennes et qualitatifs.

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Partagez cet article!
Ajouter le votre
3 commentaires
Yoda 28 novembre 2013 - 11:09 - Répondre

Bien tournée est ta lettre d’engagement avouer je dois… Cependant si autant de temps à tourner mon mail je dois, aider Luke dans son accession à la force je ne pourrai pas!

Matthieu 29 décembre 2013 - 20:34 - Répondre

Je viens de tomber sur cet article suite à un lien depuis le blog axe-net et j’adore, je l’ai ajouté à mes favoris et je m’en servirai pour expliquer à des freelancer avec qui je travail régulièrement comment ils doivent chercher des partenaires :)

merci !

Linkonexion 21 février 2014 - 17:27 - Répondre

Merci pour cet article très intéressant. C’est vrai que les demandes d’échange de liens sont faites à la chaîne bien souvent et sont trop impersonnelles pour pouvoir intéressé celui qui veut avoir une stratégie de liens propre. Quand j’en entend certaines qui ont des sites de beauté par exemple, et à qui on propose un échange de lien pour du PQ, pas terrible comme initiative !^^ J’exagère peut-être un peu mais ce n’est pas loin.