Webwatcher #64 : dislike on Facebook, Twitter hotel

Par  le 05 August 2013 - 17:31 dans

Dislike on facebook

Alors qu’une multitude de Pages fan de marques a vu le jour depuis 3 ans, certaines peinent encore terriblement dans leur relation avec les internautes.

Mais pourquoi ? Réponse avec l’infographie de Woobox.

infographie pages fan Facebook

Il y a un véritable décalage entre ce que croient les marketeurs et la réalité des consommateurs.

On voit bien que ce que les internautes veulent ce sont des promotions, des bons de réductions et des récompenses. Concrètement,  ils veulent des avantages, gagner quelque chose pour mieux consommer. Donc sur Facebook, une marque doit entrer dans une conversation commerciale généreuse. Et elle y gagnera de l’achat, de la fidélisation et de l’image. Une fois que l’on sait cela tout parait plus simple, mais le problème que révèle cette infographie c’est que peu de marketeurs demandent aux internautes ce qu’ils veulent et ils restent persuadés de connaitre leurs attentes. Voici une démonstration de leur erreur avec quatre chiffres :

-Les marketeurs pensent que les deux attentes principales des consommateurs sont à 59% l’accompagnement dans l’acte d’achat et à 58% le service client

-Or les internautes attendent à 83% des promos et des réductions et à 70% des récompenses

Nous conseillons donc aux marques de demander directement aux consommateurs ce qu’ils désirent, comme le font déjà 34% d’entre elles.

Connaissez-vous le premier Twitter hôtel ?

Un hôtel à Majorque en Espagne propose un nouveau service à ses convives : une application mobile reliée à Twitter qui permet de communiquer avec les concierges de l’hôtel mais aussi avec les autres hôtes.

Pour profiter de ce service, il faut bien entendu être connecté au réseau wifi de l’hôtel et se faire connaitre en utilisant les hashtags #socialwave et #solwavehouse. L’application permet aux vacanciers de publier leurs photos, signaler leur position ou d’envoyer des messages privés à d’autres hôtes et faire des rencontres.

Passer d’une liste de clients à une communauté d’hôtes connectés sur un réseau social ouvert tel que Twitter constitue une belle opération marketing pour accroitre la popularité de l’hôtel. Elle permet de réaliser une communication virale et continue à moindre frais durant tout l’été.

L’hôtel promet d’autres développements à venir pour son application : elle permettra prochainement de commander à manger ou à boire grâce à… un tweet.

Couleurs en marketing : quel univers chromatique pour ma marque ?

Si les études sur les effets et conséquences des choix de couleur par les marques sur les internautes sont nombreuses, l’infographie proposée sur le site helpscout.net présente cet avantage d’être claire et particulièrement bien sourcée.

En quelques mots, nous y apprenons que le jaune est perçu comme la couleur la plus “happy”, tandis que pour montrer force et courage, le bleu est tout particulièrement conseillé. Ces recommandations semblent tout aussi valables pour le choix de l’univers chromatique d’une marque, que pour les éléments graphiques que cette marque peut produire (infographies). Pour aller plus loin, nous vous recommandons les écrits de Michel Pastoureau, l’historien médiéviste français, spécialiste de la symbolique des couleurs.

le sens des couleurs

Twitter prêt à modérer ?

La révolution n’est pas encore pour tout de suite mais arrivera peut-être…Twitter s’est toujours revendiqué comme un espace de liberté d’expression sans limite et on l’applaudit, à l’opposé de Facebook où morale et puritanisme se sont installés, comme on a pu le voir dans l’affaire de l’origine du monde. Mais Twitter écoute encore ses utilisateurs et nous en sommes rassurés !

Les faits : en juillet 2013 une journaliste féministe est menacée de viol sur Twitter, une cinquantaine de tweets par heure plus incendiaires les uns que les autres. Cas de moral pour Twitter, qui ne tarde pas à réagir en décidant d’améliorer la fonction qui permet de signaler des comportements abusifs. L’oiseau bleu prévoit à terme de mettre en place un bouton de signalement des contenus immodérés sur son site web et sur Android (le bouton était déjà actif sur I-phone). Selon Twitter, les publications signalées sont susceptibles d’entrainer la suspension du compte de celui qui en est l’auteur.formulaire comportement abusif twitter

Aucun commentaire