Le Quality Score Kesako?

Par  le 26 août 2013 - 16:14 dans

Le quality score (niveau de qualité ou encore score de qualité) est une note attribuée par Google pour chaque mot clé et annonce contenus dans votre campagne : plus cette note sera élevée et moins votre coût au clic le sera.

Il vous faut donc travailler vos listes de mots clés afin d’obtenir le score le plus élevé par mot clé mais pas seulement. En effet, sachez que Google se base sur de nombreux critères de votre campagne/compte pour calculer le Quality Score et notamment :

La pertinence des mots clés contenus dans votre campagne :

Le mot clé est-il cohérent avec l’annonce affichée ?

Il est important de retenir la règle : « une annonce = un mot clé » et surtout d’utiliser « l’insertion keyword » dans au moins une annonce de votre groupe d’annonces. Il faut également travailler le mot clé afin qu’il soit cohérent par rapport à la recherche effectuée par l’internaute.

Exemple : « poussette bébé »

Annonces-QS

L’insertion Keyword

Dans le cas de l’utilisation de l’insertion Keyword, il faut bien penser à isoler les misspellings dans un autre groupe d’annonce afin qu’elles ne s’affichent pas.

On recommande l’utilisation de la balise Keyword surtout pour des groupes de mots clés long tail.

Le taux de clics (CTR) :

Google va analyser la fréquence à laquelle le mot clé a généré des clics sur votre annonce. Le CTR reste l’un des critères les plus importants pour l’évaluation du niveau de qualité. Il est donc primordial d’avoir un CTR élevé.

L’historique de votre campagne/compte :

Plus votre campagne est ancienne et plus elle capitalise du QS. Google va ainsi analyser tous les mots clés et les annonces de votre campagne/compte d’où l’importance de soigner vos annonces ;).

La page de redirection :

La page est-elle en adéquation avec la recherche de l’internaute ? Google se fonde sur trois aspects pour estimer la qualité de votre page d’atterrissage :

-       la transparence (ne pas tromper l’internaute) : si votre annonce parle de poussette en solde, elle ne doit pas rediriger l’internaute vers une rubrique de produits non soldés (par exemple).

-       la pertinence : le contenu de la page doit avoir un lien direct avec la recherche de l’internaute. Si votre annonce met en avant les poussettes disponibles sur votre site, vous ne pouvez pas rediriger l’internaute vers la rubrique « vélo » (par exemple).

-       la facilité de navigation (ne pas bloquer l’internaute sur votre page) : il doit pouvoir repartir simplement du site sans devoir forcément fermer son navigateur !

Cela semble évident. Mais, les abus existent.

Google évalue également d’autres critères comme la pertinence du ciblage géographique ou encore le type d’appareil ciblé (pc/tablette ou mobile).

En effet, si vous n’avez pas de site mobile ou si votre site n’est pas adapté aux Smartphones, votre QS peut-être négativement impacté si vos annonces redirigent vers un site inadapté (chargement trop long, bug d’affichage, etc.).

Comme nous l’avions annoncé plus haut un bon QS vous permettra d’obtenir un CPC plus bas sur votre mot clé. Cela permettra également de payer moins chère l’enchère de première page ou de haut de page et d’assurer une bonne position à votre annonce. Un bon QS vous permet de jouer le jeu de la concurrence sans vous ruiner.

A retenir : l’annonceur qui fixe l’enchère la plus haute n’aura pas forcément la 1ère position. En effet, sa position va être déterminée en fonction du CPC max et du QS soit « AdRank= CPC max x QS ». Travailler son QS permet donc d’améliorer sa position pour un CPC plus faible.

Remarque :

-       Il est important de comprendre que la perfection n’existe pas et que vos mots clés se classeront toujours en trois catégories :

  1. les vaches à lait (très rentables),
  2. les tops mots clés (rentables) et
  3. la long tail (générateur de leads mais à coûts plus élevés)

-       Un bon QS peut être obtenu dès la création de votre campagne pour certains mots clés. Il faudra pour cela accepter d’acheter ce mot clé au coût de l’enchère de première page proposée par Google.

enchère-cpc

L’enchère insuffisante

-       En fonction des optimisations menées (ciblage des mots clés, CPC adapté, annonces variées et pertinentes, etc.) et de l’historique du compte, le CPC baissera progressivement.

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone
Partagez cet article!
Aucun commentaire