Seo Camp’us : quelles pistes pour améliorer votre audience en 2013 ?

Par  le 29 mars 2013 - 16:27 dans

Le SEO Camp’us s’intéresse naturellement en priorité au référencement naturel, qui constitue le métier principal d’une grande partie des participants. Mais puisque ce n’est pas le seul moyen d’attirer des visiteurs vers un site, certaines conférences font également le point sur les opportunités de trafic à creuser pour 2013.

Google Detox : explorer d’autres moteurs de recherche (et notamment Qwant)

L’une des premières idées qui peut venir à l’esprit lorsqu’on cherche à devenir moins dépendant du trafic naturel issu de Google, c’est d’aller voir ailleurs. Ça tombe bien, le dernier venu dans le paysage des moteurs de recherche est un petit français : Qwant.

Exemple pour la recherche "matt cutts" sur Qwant en mode classic

Exemple pour la recherche « matt cutts » sur Qwant en mode classic

Eric Léandri, directeur général et cofondateur de Qwant, a ainsi pu présenter ce qui se veut être un moteur contextuel sémantique prônant le respect de la vie privée de ses utilisateurs. L’aspect transverse des résultats proposés, les différents modes de visualisation et le côté ambitieux du projet ont été particulièrement mis en avant.

Mais ce qui a pu particulièrement intéresser les auditeurs, ce sont les différents aspects techniques évoqués. Si le moteur utilise pour l’instant les résultats de Bing, vous avez peut-être pu découvrir des visites de Qwantify 1.0, le crawler de Qwant, qui est censé indexer en priorité les sites respectant les standards HTML5.

Cette conférence fut également l’occasion d’en apprendre un peu plus sur l’algorithme de ce moteur, et notamment le facteur de ranking maison appelé YooRank, qui prend en compte trois facteurs principaux :

  • la page (Page Rank)
  • les liens (Link Rank)
  • les mots (Word Rank)

L’ambition de Qwant est de devenir indépendant sur le marché français d’ici 3 mois, pour devenir une alternative tangible à Google. Le challenge est de taille.

Tour d’horizon des formats en SEA

Au sein de l’équipe SEO de RESONEO, nous avons tendance à poser nos questions aux collègues du pôle SEM quand il s’agit d’achat de mots clés, mais une piqûre de rappel ne fait jamais de mal. Cette présentation très intéressante de Jonathan Vidor sur les nouveautés en termes de formats de publicités dans les pages de résultats Google était donc forte à propos, puisque celles-ci bénéficient d’une mise en avant de plus en plus importante.

Tour d’horizon sur les perspectives très récentes ou futures de la publicité sur Google :

Product Listing Ads

Différents formats de PLA existaient avant le passage de Google Shopping en mode payant. L’avantage du PLA est son impact visuel plus important qu’une annonce AdWords classique. Par ailleurs, le CPC est plus faible que des annonces en mode Premium pour un meilleur coût d’acquisition et un taux de conversion plus important, en tout cas en théorie.
A noter que ce format est encore peu utilisé car non applicable à toutes les entités (non disponible dans le domaine du voyage par exemple). Avec le passage en payant de Google Shopping, avoir un flux optimisé pour maximiser sa visibilité et sa pertinence devient primordial sur ce levier.

exemple de product listing ads

Les PLA, encore un peu moins de visibilité pour vos résultats SEO. Info à noter : depuis la semaine dernière les marques ne sont plus protégées en PLA, comme le montre cette capture.

Le grand avantage du PLA, c’est qu’il est possible d’apparaître à la fois pour plusieurs produits dans un bloc PLA, et liens sponsorisés classiques et en SEO. Soyez bien placés sur ces trois types de résultats, et vous obtiendrez une visibilité et une part de trafic non négligeables, à l’exemple de CDiscount ci-dessus.

Dynamic Search Ads

Les DSA permettent d’analyser le champ lexical d’une page de destination, et de le mettre en correspondance avec des requêtes d’internautes. Ceci a pour intérêt principal de trouver de nouvelles opportunités de business au sein de campagnes importantes arrivées à une phase de stagnation.

Mais l’affichage d’une annonce DSA peut également être déclenché en lieu et place d’une annonce classique lorsque vous avez choisi de désactiver vos campagnes classiques à certaines heures de la journée par exemple, ou bien sur des requêtes qui n’ont pas suffisamment de volume d’impressions pour être gérées en liens sponsorisés classiques.

Remarketing Lists for Search Ads

Les RLSA constituent une excellente opportunité parmi les innovations à venir. Il s’agit en fait de remarketing tel qu’on le conçoit déjà, mais étant diffusé dans les pages de résultats Google plutôt que sur le réseau display.

remarketing selon google

Le Remarketing vu par Google : à vous de vous placer aux différents niveaux de l’entonnoir.

Cette option donnera donc la possibilité de modifier ses annonces en fonction du comportement de l’internaute, et d’envisager des axes de communication différents. On pourra ainsi chercher à inciter à l’achat un internaute ayant consulté plusieurs produits sur un site, à afficher un message promotionnel à des utilisateurs déjà clients, ou encore à exclure les internautes ayant déjà converti sur un site pour n’attirer que de nouveaux visiteurs.

D’autre part, ces annonces entrant en concurrence avec les annonceurs utilisant les liens sponsorisés classiques, elles vous permettront d’apparaître sur une cible très restreinte en visant des requêtes génériques que vous ne viseriez pas d’habitude, avec un taux de réussite potentiellement plus élevé.

Cette fonctionnalité actuellement en beta devrait être disponible d’ici cet été.

Dynamic Display Ads

Il s’agit là encore d’une méthode de retargeting dynamique, utilisant les vignettes produits issues de Google Shopping de la même façon que peut le faire Criteo.

Les avantages de Google sur ce levier sont un inventaire plus important et plus fin, et la possibilité de monitorer l’intégralité des domaines sur lesquels vos annonces seront diffusées.

Contextual Targeting Tool

Cet outil, accessible en beta depuis votre compte AdWords, a pour but de vous aider à trouver des mots clés en rapport avec votre thématique, de manière à diffuser vos annonces sur les sites les plus pertinent du Réseau Display de Google, qu’il s’agisse d’annonces textuelles ou de bannières.

A surveiller également dans le monde des liens sponsorisés, l’arrivée des Campagnes Universelles, qui permettront d’ajuster vos annonces en fonction de l’heure, de la position géographique et du type de terminal utilisé par l’internaute.

Générer du trafic autrement : les nouvelles stratégies digitales

Damien Selosse, de Pictime Lab, est revenu sur l’ascension du mobile et des tablettes et sur leur impact sur le e-commerce. Il a notamment insisté sur la nécessité grandissante de considérer ces terminaux mobiles comme des canaux d’achat à part entière, dont les contextes d’utilisation sont totalement distincts d’un ordinateur. Comprendre le cheminement d’un utilisateur sur ces différents terminaux, souvent complémentaires, et comptabiliser son acte d’achat online ou offline s’avère donc essentiel, et peut passer notamment par l’Universal Analytics.

L’objectif restant de générer des conversions sur son site internet, plusieurs astuces simples peuvent faire la différence :

  • Afficher la disponibilité d’un produit dans un magasin physique
  • Retrait et paiement en magasin, pour ne plus opposer ces deux types d’enseignes
  • Rémunération du vendeur : créer un intérêt pour stimuler
  • Livraison rapide, un argument qui prend de plus en plus de poids, notamment avec l’arrivée prochaine de Google Shopping Express

Sa présentation : Nouvelles Stratégies Digitales.

Les nouveautés sur le front du référencement local

Mathieu Gheerbrant lors du SEO Campus 2013

Mathieu en pleine action.

Mathieu Gheerbrant consultant SEO indépendant, est intervenu sur le sujet du référencement local, c’est à dire dans Google Adresses et Google+ Local. Ce type de résultats étant là encore de plus en plus mis en avant, il devient primordial d’y être présent, que l’on soit un simple artisan ou une grande chaîne de magasins.

Mathieu recommande de vous concentrer en priorité sur Google+ Local, en soignant le contenu des fiches.

Parmi les critères qui vous permettront d’optimiser votre visibilité dans les résultats maps, on peut lister notamment :

  • la création d’une fiche par établissement
  • la mise en place de micro données sur votre site
  • l’utilisation de plusieurs zones de chalandise pour un même établissement
  • l’image de marque et les avis, sur Google et sur les sites tiers
  • l’animation de communautés et la mise en place d’évènements sur Google+

Attention également à vous tenir au courant des nouvelles tendances qui sauront très certainement impacter le comportement des internautes : l’apparition de Google Now et les interactions futures avec les Glasses en particulier devraient entrer très prochainement dans les stratégies digitales au même titre que les terminaux mobiles.

Booster sa visibilité dans Google News

Au tour de Renaud Perrin, notre collègue chez RESONEO, d’intervenir sur un autre moteur vertical : Google Actualités.
Laissons-lui la parole à ce sujet :

Ma présentation avait pour objectif d’apporter des éléments de réflexion pour gagner en visibilité dans Google News. Être indexé dans Google News est une chose. Être visible en est une autre.
Pour rappel, voici les trois axes d’optimisation de votre visibilité dans Google News :

  • L’autorité de votre site : votre site est-il un média reconnu? fait-il partie des sites spécialisés dans un domaine?
  • La technique : Google peut-il facilement accéder à vos contenus récents via différentes manières (sitemap, sitemap news, page d’accueil, Google+)
  • Le contenu : produisez-vous un volume important de contenus? De quels types (photos, vidéos et/ou textes)? A quelle heure? A quelle fréquence?
Renaud Perrin au SEO Campus

Une conférence dynamique et pleine d’idées à creuser.

Ces trois axes sont primordiaux et doivent orienter votre stratégie. Si vous êtes un site spécialisé dans un domaine particulier et non rattaché à un groupe média, votre objectif sera d’apparaître le plus souvent possible dans la one box Google Actualités dans la recherche universelle. Il peut être intéressant alors, avec un outil, de récupérer l’ensemble des entités nommées qui remontent un tel bloc (fréquence, concurrents, type de contenus, …) et envisager de produire du contenu varié sur le sujet. La visibilité sur la page d’accueil de news.google.com ne sera alors qu’un bonus ou trafic d’opportunité. En revanche, si vous êtes un site média (ou simili), vous devrez axer votre stratégie sur la manière de mieux remonter sur la page d’accueil de Google, les rubriques et les clusters s’y trouvant.
Cela passe par la mise en place d’optimisations à la fois d’un point de vue technique et ergonomique mais cela peut également passer par la formation des équipes rédactionnelles. Quoi qu’il en soit vous progresserez surtout en réalisant des tests.

Pour cela, il vous faudra réaliser une veille active sur ce qui se fait à l’étranger. A la fois du côté des sites de contenus mais aussi du côté de l’évolution de Google News. Mais pas que. Google+ peut vous aider. Au moins pour humaniser la production de vos contenus.

Consultez également notre étude sur l’utilisation de la balise « news_keywords ».

Sa présentation : SEO Campus 2013 : Booster votre visibilité sur Google News.

Développer son trafic avec Facebook

Il ne paraît pas évident au premier abord de faire de Facebook un apporteur de trafic vers son site. Mais la conférences d’Antoine Gounel, fondateur et CEO d’OpenGraphy, s’est efforcée de démontrer le contraire.

La démarche commence par la définition de KPI sociaux : nombre d’impressions, de visites, d’interactions, d’enregistrements via Facebook Connect, d’actions personnalisées et la génération de revenus sont autant de données permettant de définir l’efficacité de ses actions. Aujourd’hui pour obtenir du trafic depuis Facebook, de simples partages de vos publications ne suffisent plus, et il faut désormais intégrer son site dans l’écosystème Facebook.

Cela passe par le développement de Facebook Apps et l’intégration de l’Open Graph sur votre site. Il « suffira » ensuite de s’en servir à bon escient pour permettre au réseau social d’accéder à l’information utile.

A retenir notamment, le fait qu’un contenu est identifié par Facebook par le couple URL-Titre. En conséquence, toute modification de l’un ou l’autre de ces deux paramètres provoquera la perte des partages et actions relatives. Attention en cas de migration par exemple ;)
Autre information importante : une fois qu’un contenu est connu du réseau social, et donc indexé, ce sont les interactions (likes, partages) qui vont permettre de jouer sur son positionnement sur Facebook.

On en vient donc au concept de Social by design, la conception d’un site web pour et autour des interactions sociales. L’objectif est de faire en sorte que l’utilisateur soit amené à réaliser des actions sur le site qui se traduiront sur Facebook par un partage.

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Partagez cet article!
Ajouter le votre
2 commentaires
Sitanime 29 mars 2013 - 23:27 - Répondre

Bonjour Julien,

Bon, à part de petits passages Qwant et Facebook, il n’y en a que pour Google ! Quid de Bing et de sa propre régie ? Merci néanmoins pour ce compte-rendu qui est bien orienté « efficacité ».

[email protected] Belgique 30 mars 2013 - 14:45 - Répondre

Bonjour à tous,
Le SEOCAMPUS 2013 a, une fois encore, remporté un vif succès.
Nous remercions les orateurs pour leurs prestations ainsi que les personnes ayant participé à ce salon pour leur fidélité.

Afin de continuer sur cette lancée et proposer des conférences toujours plus pointues, nous avons réalisé un formulaire de sondage sur les conférences qui vous ont le plus marqué.

Nous invitons dès-lors toutes les personnes ayant participé au salon à y répondre. Les personnes n’ayant pu y être présentes peuvent également participer au sondage. celui-ci nous permettra non seulement de connaître vos impressions sur les conférences mais aussi sur les thèmes qui vous tiennent à coeur.
Le formulaire de sondage est accessible à l’adresse https://docs.google.com/forms/d/1wjAVXRp3dlpd_KTI1Vx3akfVZvawr3JZzIPnjswdFwk

Merci à tous
Jean D’Alessandro
responsable SEO CAMP Belgique