Nouvelle présentation des images sur Google : moins de trafic, plus de conversions ?

Par  le 05 mars 2013 - 10:27 dans

Google a récemment déployé une nouvelle intégration des images dans ses résultats de recherche.

Edit Mars 2013 : l’annonce de la nouvelle présentation GG Image semble avoir été précipitée. En réalité cette nouvelle disposition des images Google n’est pas encore sortie en France. Toutefois, les recommandation et analyses présentées dans cet article restent d’actualité, en attendant le déploiement sur google.fr…

Auparavant, lorsque vous recherchiez un mot clé dans Google Images ou Google Search, et que vous cliquiez sur une vignette, vous étiez redirigé vers l’image avec en arrière-plan la page du site de destination.

Comme la page de destination se chargeait complètement, une visite était alors comptabilisée par les outils de mesure d’audience.

Désormais, après un clic sur une image, vous ne verrez plus du tout apparaître le site. A la place, seule l’image au format original est présentée, avec sur la droite trois boutons dont un seul pointe vers le site source.

trois-boutons

Quel impact sur le trafic ?

Comme souvent avec Google l’évolution n’a été visible que sur la version .com du moteur dans un premier temps. La fonctionnalité serait actuellement en cours de déploiement progressif sur Google.fr…

Dans l’annonce officielle faite par Google, il est dit que l’impact en terme de trafic sera positif (SIC) : «  In our tests, we’ve seen a net increase in the average click-through rate to the hosting website. ».

Pourtant, les plaintes des éditeurs US poussent comme des champignons un peu partout sur la toile…

Notre avis sur la question

Baisse de trafic général : il semble plus que probable d’assister à une chute du trafic en provenance de Google Images pour les sites dont les images sont bien référencées. En effet, il faudra un clic supplémentaire aux internautes pour atteindre votre site… Dans ces conditions, la baisse devrait être brutale.

tracteur-gg-img

En revanche, on peut convenir que le trafic qui arrivait auparavant sur le frameset Google, avec l’image en premier plan et le site derrière, n’était pas un trafic de qualité. Seuls les visiteurs qui fermaient le calque Google étaient susceptibles de cliquer sur une publicité, remplir un formulaire, faire un achat, etc.

Le seul objectif qui pouvait être atteint par les visiteur n’allant pas plus loin que cette présentation était de comptabiliser une page vue. Donc les sites qui vont le plus souffrir de cette nouvelle fonctionnalité sont ceux dont le business model est basé sur le nombre de pages vues et de visiteurs ou la pose de cookies, c’est à dire tous les portails, sites de presse et autres plateformes communautaires qui vendent de la pub au CPM, du RTB ou qui tablent sur leur classement Nielsen.

Pour les autres, il se peut que l’opération soit au contraire rentable. En effet, la nouvelle interface semble plus incitative que l’ancienne : ceux qui cliqueront sur le bouton « Consulter la page » à droite de l’image et visitent ainsi réellement le site pourraient être plus nombreux qu’avec l’ancienne version.

Au final, nous pouvons donc espérer moins de trafic, mais plus de conversions (en dehors des PAP) !

Les axes d’optimisation à prévoir

Le nom du fichier image perd de son importance, puisqu’il n’est plus mis en avant comme sur l’ancienne présentation.

Par contre, le title de la page qui héberge l’image devient le message principal affiché à droite. Il convient donc d’optimiser ce title pour qu’il soit non seulement pertinent pour le SEO, mais également qu’il incite au clic dans ce contexte… Et là, on rejoint les recommandations habituelles pour le search classique ;)

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Partagez cet article!
Ajouter le votre
10 commentaires
Le Juge 05 mars 2013 - 23:51 - Répondre

De ce que j’ai pu voir jusqu’a maintenant – oui il y a une réelle perte sur des clients types B2B – au niveau b2c – oui on note moins de trafic mais c’est de meileure qualité – bon c’est a une vache pres l’analyse hein – un peu au ressenti il faudrait que je me plonge dans les chiffres plus profondémment

labisse 06 mars 2013 - 14:47 - Répondre

Il y a une petite « faille » (même si ce n’en est peut-être pas une), mais avec cette nouvelle présentation on peut avec une « bidouille » faire apparaitre un message sur la photo pour inciter au click, ce qui n’était pas possible avec l’ancienne version de GG images. Ce que je note aussi c’est que cette présentation est quand même très soignée et c’est clairement un plus pour les utilisateurs… pour une fois que GG fait quelque chose de bien. :D

olivier 07 mars 2013 - 23:52 - Répondre

Marrant, on en parlait justement il y a quelques jours en interne. Mais de ce que j’ai vu, c’était possible sous l’ancienne version, on pouvait même facilement surcharger le frameset de google avec un layer ou appliquer un script de reconstruction de frame qui dégageait l’ensemble… En revanche de ce que j’ai vu sur la nouvelle présentation l’image n’est désormais plus appelée directement sur le site, elle doit être encodée en base64 ou un truc du genre.. Enfin, peut être que je me plante (j’espère ^^) car j’ai juste checké vite fait avec Fiddler sans creuser..
Si t’as trouvé un moyen ça m’interesse :)

Agence web strasbourg 08 mars 2013 - 9:02 - Répondre

Oui, j’ai aussi déjà vu de tels scripts qui suppriment la frame de Google.
Perso, je n’ai pas encore cet affichage mais chose que je n’avais pas remarqué avant, au passage de la souris sur les « Recherches associées », on peut voir des exemples d’images qui sortiront…

Geek 23 mars 2013 - 14:33 - Répondre

Soit je passe à côté de quelque chose. Soit ça n’est pas encore sur Google.fr? De mon côté -nous sommes le 23 mars…- j’ai toujours l’ancienne présentation. Impossible de juger sur pièce comme vous l’avez fait.

En tous cas, merci pour les optimisations à mettre en place. Ca risque de me servir pour mon site.

Olivier de Segonzac 31 mars 2013 - 0:02 - Répondre

En effet, l’article annonçant la sortie de cette feature sur GG.fr était précipité… On attend toujours le déploiement en France. Mais les remarques et analyses traitées dans cet article restent valables en attendant un déploiement plus global…

erba 28 mars 2013 - 17:43 - Répondre

Avec l’ancienne version, il est possible de rediriger l’internaute vers la page du site contenant l’image en taille réelle avec un simple antiframe avec tous les avantages que cela comporte: pages vues plus nombreuses grâce aux liens internes visibles,clics sur les pubs, etc). Avec cette nouvelle version, c’est désormais impossible, du coup non seulement google va priver les sites de visiteurs (et donc de revenus) mais il utilise la bande passante de ces mêmes sites pour afficher l’image originale et pour finir beaucoup de ces images sont sous licence, google en les affichant en taille originale sans payer les droits ( contrairement aux éditeurs de sites) est donc passible de poursuites judiciaires

Olivier de Segonzac 31 mars 2013 - 0:06 - Répondre

J’ai pas regardé en détail, mais si les images sont effectivement hotlinkées directement depuis les sites éditeurs, alors on doit pouvoir les modifier à la volée via une condition sur le host et un coup de librairie GD, si le site est sous Apache/PHP – voire même une couche de cloaking pour servir des images retouchées à GGbot, mais comme c’est interdit nous déclinons toute responsabilité… :)
Par contre si les images sont encodées en base 64 ou mises en cache d’une manière ou d’une autre alors on ne pourra en effet pas faire grand chose.

erba 08 avril 2013 - 16:56 - Répondre

olivier de segonzac : j’ai un gros doute, imaginons que je dégrade les photos uniquement pour google images, je ne pense pas que cela incite les visiteurs a aller sur mon site (ils ne verront que l’image dégradée), d’autre part si je rajoute par dessus un filigrane du style visitez mon site pour voir les images non-dégradées, le visiteur n’aura qu’a piocher dans la recherche similaire qui s’affiche juste a coté de la vignette pour retrouver une image identique ou assez proche sans filigrane.

Seg 09 avril 2013 - 8:01 - Répondre

Il est aussi possible de n’ajouter qu’un call to action incitant le visiteur à cliquer sur le lien à droite qui renvoi vers le site, sans forcément dégrader la qualité de l’image ou ajouter un watermark en filigranne