Webwatcher #63 : 22 vl’a les flics, 2012 vu par Twitter, Hollande > Twillight et le Vatican qui poste sur Twitter

Par  le 17 December 2012 - 11:59 dans

“22 vl’a les flics !”

La Police Nationale fait sa révolution digitale et investit les réseaux sociaux.
Elle a lancé sa page Facebook, un compte Twitter et Flick’r et une chaîne sur Dailymotion. Longtemps dans l’ombre des réseaux et peu habituée à communiquer par peur de s’exposer ou de se disperser, la Police Nationale rattrape son retard sur les services de la Gendarmerie Nationale déjà présents sur Facebook depuis 2 ans et possédant près de 42 000 fans.

Pourquoi aller sur les réseaux sociaux ? Selon les responsables du projet, ces supports sont une occasion pour aller à la rencontre des internautes. La Police Nationale peut les utiliser pour parler de son métier, mieux faire connaitre son rôle et la diversité de ses missions. C’est aussi un moyen d’expression pédagogique pour sonder la population : Facebook en France, c’est 26 millions d’utilisateurs dont une grande majorité de jeunes. Une population qui ne perçoit pas toujours positivement l’action quotidienne des forces de l’ordre.

Enfin, ces réseaux peuvent renforcer son pouvoir d’attraction pour susciter de nouvelles vocations : la police lançant régulièrement des campagnes de recrutement.

La Police Nationale investit les réseaux sociauxLa Police Nationale investit les réseaux sociaux

Visibilité, popularité, praticité… Tels sont les objectifs de la présence policière sur les réseaux sociaux. La Police va progressivement proposer de nouveaux services en ligne à la population. Sur sa page Facebook par exemple, elle propose déjà deux applications : une qui permet d’effectuer une préplainte pour dénoncer des délits mineurs (vols, dégradations, escroquerie…) et une autre qui vise à dénoncer des contenus illicites trouvés sur Internet.

2012 vu par Twitter

Twitter revient sur les moments forts de l’année 2012 et propose un panorama complet de ce qui a pu être dit ou tweeté sur son réseau à consulter sur l’adresse 2012.twitter.com.

Twitter en 2012

Le réseau social présente ainsi ses “Tweets en Or”, les grandes discussions de l’année regroupées sous une rubrique “Pouls de la planète”, les heureuses découvertes “exclusivement sur Twitter”, les tendances soit les fameux “trendy topics” et les “nouvelles voix”, c’est à dire l’échantillon de célébrités ayant rejoint Twitter “cette année là“.

Un site qui donne la big picture de la conversation sur Twitter en 2012.

Hollande > Twillight

La fin de l’année est proche, tout comme la fin du monde comme nous l’annonce les mayas. En attendant, les sempiternels bilans de l’année et “top” font leur apparition. Pour ce qui est des sujets les plus traités sur Facebook en France en 2012, il apparaît que c’est François Hollande, qui, grâce à son élection en mai, se retrouve en tête du palmarès. Suit le dernier volet de la saga Twilight. En 6ème position, nous noterons le footballeur Zlatan Ibrahimovic.

Politique, film et football est donc le trio gagnant cette année.

Le Vatican se met aussi aux réseaux sociaux

Le Pape est sur Twitter

Les religions ont investi les réseaux sociaux. Jusque là, rien de nouveau. Sauf que cette fois-ci, c’est le Pape qui lance son compte Twitter nommé @Pontifex. Bien entendu, on imagine mal le Pape lui-même passer ses journées sur Twitter à diffuser des messages et suivre la timeline de ses friends… Mais les messages qui seront écrits dans plusieurs langues (dont le français) devront être validés par ses soins.

Selon le Président du Conseil Pontifical des Communications Sociales, la présence de Benoît XVI sur Twitter s’explique par le désir d’entrer en contact avec les hommes et les femmes de ce temps, où qu’ils se trouvent. Le Pape veut notamment diffuser des extraits de catéchèses qui devront tenir dans les 140 caractères imposés par Twitter.

D’ailleurs plusieurs cardinaux et évêques tweetent déjà. Le cardinal-archevêque de New York Timothy Dolan est l’un d’entre eux et possède plus de 61 000 followers.

Aucun commentaire