Une année de Google Analytics dans le rétroviseur

Par  le 28 octobre 2012 - 23:45 dans

Alors que le sommet annuel Google Analytics commence dans quelques heures, faisons le point des nouveautés de l’année écoulée.

La part la plus visible sans doute, et la plus attendue : la finalisation de la nouvelle interface graphique sous la gouvernance de Lucas Pettinati.

En place depuis l’automne 2011 et totalement stabilisée depuis le printemps 2012, elle marque la fin de trois années de refonte complète de l’architecture du produit, et la fin de l’héritage Urchin Software qui n’est d’ailleurs plus en vente. Un projet mené avec brio par l’emblématique Phil Mui, qui a néanmoins choisi de quitter Google en avril 2012, Bravo Phil !

GA est maintenant disponible uniquement en version hébergée, toujours gratuitement à condition de respecter les conditions d’utilisation, mais également en version payante, avec GA Premium (1 milliards de hits mesurés par mois, support dédié, accompagnement à l’implémentation, échantillonnage limité sur les rapports, etc…) , commercialisée en Europe depuis septembre 2012, au prix catalogue de 150 000 $ par an.

Maturation de l’interface

L’interface de GA a connu toute une série de compléments:

  • la possibilité de créer des raccourcis vers vos rapports préférés
  • définir plusieurs tableaux de bord et les partager, ainsi que les segments avancés et les rapports personnalisés
  • organiser les segments avancés à travers les profils
  • comparaison dans le temps sur des périodes pré-définies (l’année précédente…)

Analyse plus rapide

  • les property avec moins de 50 000 visites par jour voient leur données agrégées en quelques minutes, y compris les données e-Commerce, tandis que les plus gros comptes n’ont pratiquement pas connu de retard de traitement
  • les données en temps réel sont maintenant accessibles à tous les utilisateurs (administrateur ou non) et respectent les règles de filtrage des profils

Analyse plus poussée

  • la segmentation du trafic mobile et tablettes s’est affinée, les rapports AdWords la proposent d’emblée, une réponse bienvenue à la percée significative des usages sur mobile, le SDK pour Android et iOS a connu une mise à jour majeure,
  • l’analyse de navigation (Goal Flow, Interaction Flow, évolutions majeures dévoilées en 2011) se voit complétée par la représentation des enchainements entre évènements
  • rapports dédiés au trafic / interactions avec les réseaux sociaux, y compris une évaluation de la valeur de ces dernières
  • intégration de l’A/B testing avec la fin de vie de Website Optimizer
  • mesure de la taille effective des fenêtres de navigateur et non plus de l’écran dans son entier (In-Page Analytics)

Contribution entre les leviers

  • L’analyse Multi-Canaux (Multi-Channel Funnels) est maintenant offerte à tous, a gagné des critères de groupement de canaux et de segmentation des conversions, et dispose maintenant d’une possibilité d’export complète via l’API

Intégration avec Google AdWords

  • La liaison de plusieurs comptes AdWords dans un même compte GA ne nécessite plus de passer par le support AdWords
  • Des données de GA telles que le taux de rebond sont maintenant disponibles directement dans l’interface AdWords, à la suite des données de conversion (objectifs réalisés, CA e-Commerce)
  • Les listes de remarketing AdWords, y compris pour le Google Display Network, peuvent se baser sur les parcours de visite mesurés avec GA

API toujours plus complète et simple d’utilisation

  • l’API abandonne XML & SOAP pour JSON, plus simple et plus compact
  • des dimensions et des metrics ont régulièrement été ajoutés (il reste tout de même quelques données que l’on ne trouve que dans l’interface, telles que les analyses de navigation)

Perspectives

GA est maintenant prêt pour une arrivée accélérée de nouvelles fonctionnalités, et une intégration toujours plus forte avec les autres produits Google, à commencer par AdWords pour lequel GA demeure la solution de Web Analytics par excellence.

Une intégration aux produits Google qui coïncide avec la fusion des conditions d’utilisation de tous les produits Google déployée tout au long de cette année, et qui préoccupe aujourd’hui les autorités européennes de protection de la vie privée. Un sujet qu’il ne faudra pas négliger lorsque vous adopterez par exemple l’option, séduisante, de remarketing basé sur les données de GA.

Que manque-t-il encore à GA ?

Bien sûr, les autres acteurs du marché du Web Analytics continuent eux aussi d’innover.

Nos clients expriment quelques besoins auxquels Google Analytics ne répond pas encore, par exemple:

  • assurer la qualité de la mesure et du marquage des campagnes marketing
  • intégrer les données de backoffice (commandes finalisées en offline, identifiants client), et plus largement, pouvoir injecter leurs propres données dans GA
  • mieux comprendre la contribution des différents leviers et appliquer des modèles d’attribution variés
  • réunir les données d’audience de leurs contenus sur d’autres supports (Youtube, etc…) avec les données de leurs sites internet et applications mobiles
  • maitriser le niveau d’échantillonnage des données
  • exporter les données de façon plus intuitive
  • autre chose ? indiquez-le en commentaire, nous ferons de notre mieux pour poser la question aux équipes de GA dès demain !

Il ne vous reste que quelques heures à attendre pour savoir ce que GA vous réserve dans les 12 prochains mois, revenez vite nous lire !

.google {left:100%;display:inline-block;position:fixed}

получить займ онлайн

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone
Partagez cet article!
Aucun commentaire