Webwatcher #41 : géopolitique du tweet, expérience sociale de Norauto, Twitter vs Google + et Facebook & ses emails…

Par  le 02 July 2012 - 9:48 dans

La géopolitique du tweet

La géopolitique du tweetL’AFP a mis en ligne le 21 juin dernier une carte qui recense toutes les tendances de la scène internationale, des conflits à l’intensité des échanges diplomatiques entre pays aux mobilisations de la société civile.

Après avoir recensé 4000 comptes twitter influents des présidences, institutions internationales, ambassades mais aussi des ONG, blogueurs ou journalistes, l’AFP propose une série d’outils qui permettent de visualiser les 200 hashtags les plus utilisés au cours des dernières 24 heures ou de mesurer la capacité d’influence « e-diplomatique » des pays.

Plus d’informations sur le site de l’AFP

L’expérience sociale par Norauto

L'expérience sociale de Norauto

Les vacances d’été approchent à grand pas et vous serez peut être amenés à vous rendre dans un centre auto pour réaliser quelques travaux sur votre voiture. Norauto, grande enseigne de centres auto en France, s’intéresse aux avis des internautes et clients. Le postulat de l’enseigne est le suivant : comment Norauto peut-il sensibiliser ses employés à ce qu’il se dit de sa marque, de ses produits ou de ses services ?

La réponse, c’est la Norauto Social Experience. Un mur digital installé au siège de l’enseigne et qui a pour objectif de montrer en direct ce qui se dit de la marque sur Facebook aux visiteurs et aux collaborateurs de l’enseigne.

Une initiative visiblement appréciée des internautes puisque Norauto a fait le choix de ne pas modérer les propos laissés sur sa page et qu’elle possède maintenant plus de 160 000 fans.

Twitter au summum, Google + à la peine…

Twitter bat Google + en terme d'audience

©2012 MARK JULEEN

Twitter a battu tous les records d’audience en mai avec 5,8 millions de visiteurs. Le seul jour du second tour des élections présidentielles, près d’1,4 millions de visiteurs l’ont utilisé, soit plus de deux fois de plus que lors d’une journée normale ce même mois. Ce jour là, Twitter a en effet bénéficié de l’effet #radiolondres qui consistait à se jouer de l’interdiction de communiquer les résultats de l’élection avant le 20 heures en multipliant les messages métaphoriques.

Selon Médiamétrie, le réseau serait en croissance de 93% sur un an et de 15% sur le seul mois de mai. Google + lui, semble toujours à la peine aux Etats-Unis comme en France où Médiamétrie annonce 3,4 millions de visiteurs en mai contre 3,8 le mois passé. Les internautes n’y passent que 6 minutes en moyenne contre 22 minutes pour Twitter. Avec de tels chiffres, on est en droit de se demander ce que Google fera à terme de Google +. Surtout après l’échec de Google Buzz et de Google Wave…

Malgré son déficit de popularité, Google + reste un réseau social sur lequel il est judicieux de s’appuyer tant les fonctionnalités liées à recherche sociale peuvent être intéressantes dans le cadre d’une stratégie de social média optimisation

Facebook veut imposer son système de messagerie

Logo de FacebookVous vous rappelez peut être du système de messagerie lancé par Facebook l’année passée et qui n’a pas connu un franc succès auprès du public ?

Le réseau social s’avère têtu voire mauvais perdant puisque celui-ci a tout simplement décidé de changer les adresses mails principales indiquées dans les profils de tous ses utilisateurs par leur adresse mail Facebook. L’équipe de Gizmodo nous explique comment modifier cela très simplement et conseille bien entendu de jeter un coup d’œil sur les fonctionnalités de confidentialité, fonctionnalités qui changent plus rapidement que les saisons…

Ajouter le votre
3 commentaires
Fanny Sylvestre 02 July 2012 - 13:51 - Répondre

En effet, Google +, à part le fait de pouvoir personnalisser les rich snippets des résultats de Google, je ne vois pas trop l’intérêt puisque Facebook fait tout ça déjà très bien. Je trouve qu’ils forcent carrément la main car aujourd’hui, si on n’a pas de compte Google+, on ne peut pas avoir accès à certaines fonctionnalités, alors on ouvre un Google+ juste pour pouvoir profiter de ces fonctionnalités, mais côté social, c’est bon, on a déjà de quoi faire ! ils veulent en gros qu’on abandonne Facebook pour Google+, mais bon, pour ça il faudrait que les millions d’utilisateurs FB aient envie de radoter tout en double ! pas près de décoller le truc…

Avoir des comptes type facebook en double, en tripe et en combien encore ? animer tous ses profils, ça devient un peu lourd. A un moment, on a envie d’en choisir un et c’est tout, du moins pour les gens normaux, je ne parle pas des référenceurs et autres comme nous qui cherchent à avoir le plus de comptes de ce type possible pour booster leur trafic ou leur popularité…

merci pour votre article, toujours intéressant 🙂 je vais donc twitter, facebooker, pinner ! (ah non pas encore pinterest ? ben alors !!!) :-), heu, c’est sympa comme terme pour pinterest, comment on dit, pinné ? pinteresté ? je sens que la page va être appréciée encore par Google avec ces termes-là ! lol 🙂

Riad Dikes 02 July 2012 - 13:54 - Répondre

Merci pour ton retour tout aussi intéressant Fanny 🙂

Riad

Fanny Sylvestre 02 July 2012 - 13:55 - Répondre

ben de rien, c’est la moindre des choses, vous écrivez des choses intéressantes, ça donne envie de répondre 🙂 merci à vous surtout !