Non, link: et linkdomain: ne sont pas morts !

Par  le 26 juillet 2012 - 21:13 dans

Amis SEO, netlinkers, traceurs… l’heure est grave !

Bing a sorti sa nouvelle version des outils pour webmasters voilà bientot deux mois, les fameux Webmaster Tools

On y trouve du bon et du moins bon, mais arrêtons nous cinq minutes sur le bon :

Les opérateurs link: et linkdomain: de Y! ressuscités

Le retour des opérateurs link et linkdomain de feu Yahoo! Search renommés « Explorateur de liens » sous l’onglet « Diagnostics et outils ». Il s’agit des mêmes fonctionnalités que ces fameux opérateurs que beaucoup de SEO regrettent encore, sauf que le tout est interfacé derrière un formulaire :

Bing Webmaster Tools

La nouvelle version des outils pour webmasters de Bing ressuscite les opérateurs link: et linkdomain:

L’avantage par rapport aux MajesticSEO, SEOmoz ou Ahrefs, c’est que les liens remontés sont bien plus à jour.
Exemple sur un article de ZDNet datant de moins de 3 jours, l’outil trouve déjà une 15aine de liens :

Bing Webmaster Tools : détail de liens d'une URL de ZDNet

Détail de liens d’une URL de ZDNet datant de moins de trois jours

On peut bien sûr requêter n’importe quel site, pas uniquement celui qui est relié à la console.  Comme sur les anciens opérateurs link: et linkdomain:, les résultats sont limités à 1 000 par requête. Mais les options nous permettent de compléter la requête et ainsi récupérer plus de liens pour un même domaine.
Dans l’exemple suivant, nous demandons les liens vers rueducommerce.fr dont les ancres contiennent ‘canon’ et uniquement depuis des sites en .fr (via l’ajout de l’opérateur site:fr en requête supplémentaire)

Détail des liens de RDC.fr filtrés par ancre et types de domaines sources (les .fr uniquementà

Bref, rien que pour cette fonctionnalité, chaque SEO devrait avoir un compte sur l’outil…

Mais d’autres surprises nous attendent !

Extraire l’intégralité des liens découverts par Bing, et surtout leurs ancres !

Et notamment la fonctionnalité d’extraction de « liens entrants » sous l’onglet « Rapports et données ». Le rapport permet d’extraire la totalité des liens découverts par Bing pour le site connecté à la console. L’avantage par rapport à GWT, c’est que l’extraction CSV du rapport permet de récupérer les ancres de textes, et ce jusqu’à 20 000 liens par page. Il est ainsi possible pour certains sites de downloader plus de 100 000 liens et leurs ancres, ce qui en ces temps perturbés de Penguinisation et facticité des liens n’est pas négligeable :)

Détail des liens pour le site connecté à la console

Pour le site relié à BWT, il est possible d’extraire la totalité des liens découverts par Bing, mais surtout les ancres de texte, offrant ainsi un avantage indéniable par rapport aux WMT de Google !

Une analyse de la structure du site vue par Bing

Autre feature à voir, le rapport « Explorateur d’indexation », qui découpe le site par répertoires dans les URLs, et permet de filter par entêtes HTTP, exclusions robots.txt, etc. Pas forcément aussi puissant que les WMT de Google, mais peut parfois être complémentaire. En effet, le volume d’URL découvertes sera quasi toujours inférieur à celui de Google.

L'explorateur d'indexation de Bing est certes moins puissant que Google, mais offre quelques infos complémentaires

Bref, a tous ceux qui disent que Bing ne sert à rien, il existe au moins cet outil indispensable dans l’arsenal du SEO moderne ;)

PS1 : Non, non, ne nous remerciez pas, c’est tout naturel :)

PS2 : Chers annonceurs, si votre agence SEO vous demande précipitamment d’ouvir un compte BWT, c’est qu’elle lit le blog de RESONEO :p

PS3 : il y a pas une affil Bing qui traine ?

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Partagez cet article!
Ajouter le votre
29 commentaires
Antonin 26 juillet 2012 - 21:39 - Répondre

Merci pour le retour ! Je rajoute de ce pas cet outil dans ma boite à outils ;)
Sans ton article, je serai passé à côté parce que c’est vrai que quand je vois Bing, béh … je passe.

Mais comme tu dis finalement Bing est pas si mal : pas de https (enfin je crois ^^), un outil sympa (BWT) et un concurrent potentiel à Google => seul espoir pour sortir de cette Google domination !

Bert 26 juillet 2012 - 22:08 - Répondre

« L’avantage par rapport aux MajesticSEO, SEOmoz ou Ahrefs, c’est que les liens remontés sont bien plus à jour. »

o_O Hey oh hey, tape l’URL en question sur Ahrefs => 205 Referring pages et 16 Referring domains, parfait non ?

Après, l’index de Bing Webmaster Tools est vraiment minuscule face à ceux d’Ahrefs et de Majestic.

Bref, Seg, ce post est plein d’engouement, mais je ne comprends pas trop pourquoi. OK c’est gratuit, ce qui est chouette, mais on reste quand même très loin d’Ahrefs que je connais bien (Majestic j’ai arrêté, SEOMoz n’en parlons pas, j’ai jamais cerné pourquoi il marchait encore depuis les naissances de Majestic puis d’Ahrefs).

Olivier de Segonzac 26 juillet 2012 - 22:39 - Répondre

Salut Bert,
loin de mois l’idée de vouloir dénigrer les autres outils qui ont pleins d’avantages et sont complémentaires entre eux. L’info est juste que BWT permet d’utiliser a nouveau les opérateurs link et linkdomain avec leurs propres défauts et avantages. (limites d’extractions, remontée en premier des liens les plus importants, etc.)
Ceci dit, sur l’exemple montré, il y a effectivement 205 liens, mais sur le nb de domaines différents Bing est assez proche de Ahrefs. Et par exemple sur l’url exacte twitter.com/bertimus/ (pas URL/*) Ahrefs ne trouve que 1 domaine référent, contre 39 pour Bing… Bref, je maintiens, l’outil est une tuerie, ça l’était déjà avant ahrefs, il a des défauts, n’est pas parfait, comme tous les outils, mais il est gratuit et ce serait dommage de s’en priver..
+

Baptiste 27 juillet 2012 - 14:34 - Répondre

Les opinions divergent beaucoup sur l’efficacité de chaque tool, une étude récente ne donne pas l’avantage à AHrefs : https://seogadget.co.uk/comparing-link-data-tools/

Pour utiliser SEOMoz depuis plus d’un an, et AHRefs récemment, je trouve que SEOMoz est intéressant pour ne pas avoir trop de données inutiles sous les yeux. Seules les meilleures pages sont indiquées, et les DA / PA sont vraiment pertinentes.

AHrefs me sort souvent plus de données, mais elle ne sont pas triées par qualité. En juillet, ils ont carrément revu complètement (je suppose) leur metric AHRank, et elle est certainement nulle à chier.

Par contre AHrefs est prometteur, les évolutions sont rapides et l’interface est agréable à utiliser. L’index est mis à jour en permanence, et on peut suivre nos nouveaux BL. Mais je ne me séparerais pas d’OSE !

BWT reste à tester, mais l’accès à l’interface me les brise sévère pour commencer…

Bert 26 juillet 2012 - 23:06 - Répondre

Bah le passage que je cite est quand même incisif alors qu’Ahrefs au moins, ne mérite pas ce tacle.

On pourrait comparer 100 ou 1000 URLs pour le vérifier, mais je crois qu’on a tous deux mieux à faire ^^

twitter.com/bertimus marchera mieux sur Ahrefs sinon (je ne linke jamais twitter.com/bertimus/ d’ailleurs) : https://ahrefs.com/site-explorer/refdomains/exact/twitter.com%252Fbertimus (pas URL/* non), puis onglet « Referring Domains », il en trouve 61, nombre bizarrement bien meilleur que le « Referring Pages » (18).

OK sur le reste pour finir, c’est complémentaire, ça peut servir, Bing a l’avantage d’être gratuit et chaque outil a ses défauts.

PS : Si tu rankes pas sur Bertimus avec ça, j’comprends pas. Tu vas voir, ça va t’amener un monde fou et de grande qualité, des prospects qui ne regardent pas le montant dépensé et pour qui seul le résultat compte :-D

Seg 26 juillet 2012 - 23:51 - Répondre

T’as raison, j’y suis peut être allé un peu fort sur les autres outils :) Ceci dit ils sont souvent cités comme référence pour l’analyse de liens tandis que Bing ne l’est jamais, ça rétabli un peu la balance ^^
Tu n’y vas pas de main morte non plus avec Bing : « l’index de Bing Webmaster Tools est vraiment minuscule face à ceux d’Ahrefs et de Majestic. »
J’ai des exemples ou Bing ressort plus de liens que ahrefs et majestic réunis.
Et au contraire, c’est pas une perte de temps de tester à mort les outils, sur 100, 1 000 voire 10 000 URLs, ça permet de vérifier réellement ce qu’ils valent…
En tout cas, j’espère bien ranker sur Bertimus si ce que tu dis est vrai !!
+

Bert 27 juillet 2012 - 0:33 - Répondre

Eh bien j’ai aussi des exemples où Bing ne ressort que 10% d’un Ahrefs ou d’un Majestic.

Bon, faut donc bien qu’on teste ça à plus grande échelle car nos avis sont fondés que sur quelques tests.

Je te laisse volontiers me communiquer 10 000 URLs à tester, et en retour je te propose de m’occuper du test si tu veux :)

Jori 27 juillet 2012 - 1:33 - Répondre

Pourquoi discuter de quel est le meilleur outil… je me sers de tout ce qui me passe par la main, Bing Webmaster Tools est un nouvel outil de plus, et gratuit.

Bert 27 juillet 2012 - 1:48 - Répondre

Car me concernant, ça me ferait gagner bien du temps si l’un des outils venait à se démarquer. Je ne me concentrerais alors que sur lui et pourrais légitimement oublier les autres.

Parce qu’à cette heure, je jongle de l’un à l’autre, puis regroupe leurs données, pas top quand même.

Julien Deneuville 27 juillet 2012 - 7:46 - Répondre

Bert, tous ces outils proposent des API ;)

Quentin 27 juillet 2012 - 9:12 - Répondre

300 € / mois pour Majestic SEO version API… ça pique un peu !

www.alsaseo.fr 27 juillet 2012 - 7:13 - Répondre

C’est une bonne nouvelle ! Le retour de cet outil gratuit en ravira plus d’un. Et de toute façon, chaque outil donne des informations différentes, à nous de les rendre complémentaires ;)

lereferenceur 27 juillet 2012 - 7:57 - Répondre

Et ba ça pour une nouvelle, c’est une bonne nouvelle.

Les outils gratuits se renforcent ^^ A quand l’outil parfait qui proposent tous les liens existant et qui ont existés. Allez Google un petit effort, tu es le mieux placé pour créer cet outil :)

Nicolas 27 juillet 2012 - 9:03 - Répondre

On ne peut même pas le comparer à « MajesticSEO, SEOmoz ou Ahrefs » sachant qu’il ne montre pas les liens des autres sites… Et c’est ce qui fait principalement l’intérêt de ces outils.
C’est à GWT qu’il aurait fallu le comparer ;)

Quentin 27 juillet 2012 - 10:07 - Répondre

« On peut bien sûr requêter n’importe quel site, pas uniquement celui qui est relié à la console.  »
:)

Nicolas 27 juillet 2012 - 10:11 - Répondre

J’ai rien dit ! :)

Erwan @Just Search 27 juillet 2012 - 9:59 - Répondre

C’est vraiment une bonne nouvelle. Bing et Yahoo doivent vraiment se distinguer avec ce type d’initiatives. Pour cet outil il faut clairement le mettre en parallèle avec d’autres comme Ahrefs ou Opensite mais plus il y a d’infos mieux c’est. En plus ici c’est gratuit, ce qui est de plus en plus rare.

Oweia 27 juillet 2012 - 10:12 - Répondre

Enfin, zxcellent, du coup je vais devoir réactiver mon compte hotmail, finalement, je n’ai jamais compris pourquoi Google limitait cette fonction… !

thosko 27 juillet 2012 - 10:54 - Répondre

Hello,

Savez-vous si cette fonctionnalité est accessible via l’API. Je ne trouve pas l’info :)
Merci !

Jean-Christophe Gatuingt 27 juillet 2012 - 15:49 - Répondre

Bonne nouvelle. Tout est bon pour faire venir du monde sur Bing :p

Après je suis d’accord avec Bert, api ou pas api, un outil to rule them all ce serait mieux, mais je vois mal Google ou Bing sortir un outil complet même payant.

Bernard Pivot 30 juillet 2012 - 11:12 - Répondre

Juste pour info, tu as fait une faute à « Les opérateurs link: et linkdomain: de Y! ressu[s]cités »

Maximilien 30 juillet 2012 - 21:14 - Répondre

Pas mal comme solution pour retrouver ses backlinks. Après la disparition de l’outil, j’avais fini par m’habituer à Majestic SEO, Ahrefs et Ranks, mais le Site Explorer de Bing/Yahoo pourra apporter son plus aux autres ;) Merci pour les explications et les screens ;)

[email protected] site vitrine 12 août 2012 - 11:28 - Répondre

Merci, merci, merci…

J’étais sur le point de renouveler sur ahref, je vais pouvoir annuler ;-)

Surtout la possibilité d’analyser les concurrents, c’est ça l’important.

Encore … merci

Jean-Luc 12 août 2012 - 11:57 - Répondre

Merci pour cette info
J’espere que market samurai prendra cet outil au lieu de majestic seo…

Fred 20 août 2012 - 8:03 - Répondre

Ca fait plaisir à lire de retour de vacances :) Bon, en lisant les commentaires on se rend compte que l’outil n’est pas fiable à 1000000% mais si ça équivaut vraiment à YSI c’est déjà pas mal…

Webncie 22 août 2012 - 10:36 - Répondre

un grand MERCI pour cette news! j’ai retrouvé mon compte BING et suis en train de tester BWT: effectivement il y a pas mal d’outils sympa et en plus je le trouve plus simple à « prendre en main » que GTW .

CommentGuerir 22 août 2012 - 23:43 - Répondre

Super ! j’utilisais auparavant l’outil de yahoo mais la c’est mieux que l’ancien ! merci beaucoup pour l’article je teste actuellement et c’est du bonheur !

Evenstood 24 août 2012 - 0:31 - Répondre

En voilà une idée qu’elle est bonne !

Et bien pour une fois que l’on aime Bing, ça se fête…Manque plus qu’il place l’algo avant Pingouin de Google et qu’il fasse 90% de parts de marché et je signe :)

Idéal pour suivre les Bl’s sur des secteurs de niche.

iggOne 29 août 2012 - 16:22 - Répondre

C’est bizarre, quand je croise l’URL d’un site et un texte d’ancre précis, les résultats retournés ne sont pas bons.

J’obtiens la liste des URLs où le mot-clé saisie est dans le Titre au lieu du texte d’ancre.

Une erreur de manipulation ou quelqu’un d’autre à constater cela ?