Webwatcher #24 Le secteur des cosmétiques et les réseaux sociaux, la fuite des fans sur Facebook et la croissance de Pinterest

Par  le 05 mars 2012 - 16:09 dans

Le secteur des cosmétiques très actif sur les réseaux sociaux.

Cette semaine, « L’Écho des marques », baromètre qui analyse les conversations et les articles on-line des marques, nous informe que l’univers des cosmétiques y fait l’objet de nombreuses discussions : 76% des publications concernant le secteur du cosmétique provienent des forums.

On notera qu’Yves Rocher, première marque grand public citée par les internautes avec 90% des publications issues des réseaux sociaux, investit près de 26 millions d’euros en pluri – médias, une somme nettement inférieure à celles des marques du top 5.
L’Oréal qui investit 174 millions d’euros obtient 6.94% de parts de voix.


Il n’y a donc pas nécessairement de corrélation entre la somme des investissements et le volume de bruit relevé sur la Toile. Certes, les budgets alloués à l’animation des communautés sont nécessaires pour susciter des discussions autour de la marque, mais le bouche à oreille reste le moyen de communication privilégié et le plus impactant sur les réseaux sociaux.

L’étude est particulièrement intéressante pour les acteurs du secteur : elle leur permettra d’étudier l’impact des investissements au sein des médias. On regrettera néanmoins l’absence d’indications sur la qualification du bruit relevé (tonalité positive/neutre/négative par exemple).

A propos du baromètre.
Le 6e baromètre, consacré au secteur des cosmétiques a été réalisé par l’agence Performics en partenariat avec Synthesio. L’étude se base sur 1 770 sites et 28 319 verbatims liés aux marques de cosmétiques recensés en décembre 2011.

Source : L’Echos des marques

Pourquoi les internautes « unlike » une page Facebook ?
Si grâce à de – très – nombreuses études nous savons aujourd’hui pourquoi les internautes « like » des pages Fan, les raisons qui les poussent aux « unlike » sont elles plus obscures car moins étudiées, à tort.

En effet, il est tout aussi fondamental de savoir conquérir des fans que de les garder. Le fondateur du blog Our social Times nous propose cette semaine des pistes de réponse, à prendre en compte au plus vite pour éviter les « fuites de fans » !

Source : Constant Contact Blog

Pinterest pour les marques

L’infographie de la semaine

Nul besoin d’un long discours sur les 405 minutes passées sur Facebook. Ce qui attire notre attention c’est le réseau social qui tire son épingle du jeu : Pinterest. Crée en 2010, il atteint aujourd’hui les 11 millions de membres après un long moment d’inertie. Bien que les résultats restent modestes, la croissance a été fulgurante ces derniers mois avec +4000% !

Pour rappel, Pinterest fonctionne comme un tableau virtuel où l’on épingle des photos (pin en anglais : épingler, punaiser). Les longs textes n’ont pas leur place sur Pinterest, néanmoins, le réseau social s’intègre de plus en plus dans les stratégies SMO des marques. C’est le cas d’Easy Jet qui tire déjà parti du réseau social

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur le réseau social Pinterest « Pinterest pour les nuls »

La pub mobile sur Facebook.

Cette semaine a été très riche en actualité pour Facebook. Après l’annonce de la nouvelle timeline pour les pages Fans dès fin mars, on apprend que le réseau social pourrait prochainement intégrer des publicités dans les fils d’actualités et dans les applications affichés dans les versions mobile du réseau social.

Avec ce nouveau modèle publicitaire, Facebook pourrait générer jusqu’à 1.2 milliard de revenus dès la première année, sur six de ses principaux marchés (États-Unis, Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie et Espagne). Pour rappel, ce marché comprend 183.3 millions d’utilisateurs qui passent environ 12 heures par mois sur le réseau social.


Côté internautes, on peut se demander quelle sera la réaction face cette intrusion sur le mobile… Wait & See

Etude réalisée par mobile squared

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Partagez cet article!
Aucun commentaire