Webwatcher #27 : des seniors, de l’éthique et de la crème dessert

Par  le 28 March 2012 - 9:47 dans

Au menu aujour’dhui, des seniors passionnés par les réseaux sociaux, des recruteurs vraiment trop curieux, l’actualité mondiale vu par Twitter, une ancienne actrice de films X qui n’assume plus son e-réputation et… de la Danette.

Les séniors accros aux réseaux sociaux ?

Tous les français sont accrocs aux réseaux sociaux y compris les seniors. Une infographie réalisée par l’agence Semply Social dévoile que près d’un senior sur cinq est inscrit sur un réseau social. 2,4 millions de seniors sont actifs sur Facebook et 520 000 sur Twitter. Plus de la moitié ayant rejoint les réseaux sociaux il y a un peu plus d’un an (70%) pour communiquer et maintenir un lien social avec leurs familles et amis (80%).

Par ailleurs, les usages tendent à se diversifier : 37% recherchent des informations et 30% veulent partager leurs centres d’intérêts avec d’autres personnes. 29% utilisent les réseaux sociaux pour occuper leur temps libre. Nos anciens sont plus que jamais connectés : ils représentent déjà plus de 30% de la population totale sur Internet.

Infographie sur lla présence des seniors sur les réseaux sociaux

Cliquer pour agrandir

Source : Frenchweb

Facebook deal

La frontière entre données personnelles et vie professionnelle sur Internet n’a pas fini d’être repoussée.

C’est ce que nous prouve Justin Bassett lors de son entretien d’embauche.  Alors que celui-ci s’attendait aux habituelles questions sur son parcours et ses compétences, ce sont ses identifiants Facebook qui lui ont été demandés par son employeur potentiel qui n’avait  pas accès à son compte puisque celui-ci était totalement privé. Si Justin a décliné l’offre, ce cas ne semble pas isolé aux Etats-Unis et certains candidats, faisant face à des obligations financières, n’ont eu d’autre choix que d’accepter.

Orin Kerr, professeur de droit à l’université George Washington, affirme qu’agir de la sorte revient à “demander les clés de son appartement à une personne”. La légalité du procédé est bien sûr questionnée et quand les entreprises n’exigent pas directement les identifiants des candidats, certaines leur suggèrent de devenir amis avec les responsables RH ou de se connecter à leur compte en leur présence.

Si notre histoire se déroule outre-Atlantique, elle nous rappelle une fois de plus l’importance de contrôler ce qu’il est dit de soi sur le net mais aussi et surtout, de savoir faire preuve de bon sens quant à ce que l’on décide de publier sur les réseaux sociaux. N’oubliez pas, le net a de la mémoire…

Source : Boston.com

Le monde selon Twitter

Si l’on connait déjà le site A World of Tweets qui permet de voir en temps réel le nombre de tweets postés dans le monde, Trendsmap permet, quant à lui, de voir les trending topics.

Très précis, vous pourrez y apprendre quels sont les mots les plus tweetés dans votre région ou n’importe quelle autre ville du monde. En cliquant sur ces mots clés, vous pourrez également voir défiler les derniers tweets utilisant l’expression en question.

Plus qu’un gadget, cet outil devient très intéressant dans le cadre d’une veille sur des sujets chauds.

Trendsmap : un service pour connaître les trending topic dans le monde et en région

You will Forget

Une ancienne actrice de films X souhaitant faire table-rase de son passé sur le web a fait condamner Google à retirer tous les liens vers les contenus qui la concernent. Pour se faire entendre, l’intéressée s’est appuyée sur un article de la loi sur la confiance numérique qui tient pour responsable les hébergeurs de contenus. Seulement voilà : Google n’est pas un hébergeur et a répondu que sa responsabilité ne pouvait être engagée.

Une réponse qui n’a pas convaincu le Tribunal de Grande Instance de Paris pour qui Google a implicitement engagé sa responsabilité dès lors qu’il n’a pas désindexé les contenus litigieux.

Une nouvelle affaire qui montre que le droit à l’oubli n’est pas encore facilement accessible à tout un chacun. Des pourparlers sont en cours mais aucun texte ou cadre réglementaire n’existe à ce jour en France et en Europe.

Balance de la justice

Source  : Atlantico

De la Danette sur-mesure

Certaines marques disposent d’une vraie communauté réunie autour de leurs produits. Danette le sait et le rend bien à ses fans.

Pour la 7ème année, la célèbre crème dessert organise son événement “La Danette des Français 2012”. Les internautes auront ainsi la possibilité de voter jusqu’au 22 avril pour leur parfum préféré. Les parfums en compétition ont d’ailleurs été élaborés avec l’aide de consommateurs et du chef pâtissier Christophe Michalak.

Danette nous montre bien ici comment remercier ceux qui aiment et achètent ses produits, renforçant par la même occasion son capital sympathie et son image historique de marque grand public.

Opération La Danette des Français 2012

Source : e-marketing

Et du LOL bien sûr !

http://youtu.be/RmQcqvC7JrM

Ajouter le votre
1 commentaire
Soul 28 March 2012 - 10:24 - Répondre

Il faut toujours surveiller un peu ce qu’il se passe, google alert est pas mal pour surveiller un peu votre nom, prénom & votre entreprise.

Perso je cache quasiment tout sur fb, c’est perso. Le reste c’est ouvert et j’essaye de pas dire trop de conneries