Webwatcher #9

Par  le 07 November 2011 - 10:11 dans

La CIA analyserait 5 millions de tweets par jour

Le logo de la CIA

Les “bibliothécaires vengeurs” américains analysent tous les médias dont les réseaux sociaux

Une centaine d’agents de la CIA nommés “les bibliothécaires vengeurs” seraient en charge d’analyser ce qui se dit sur les Etats Unis au travers du web et des réseaux sociaux. Chatrooms, tweets ou statuts Facebook, tout est passé quotidiennement au peigne fin par ses veilleurs masqués, sans compter les médias traditionnels. Les informations recueillies permettent ensuite d’établir un ensemble de “big pictures” sur les sujets qui font ou feront l’actualité dans le monde. Rien de bien surprenant pour une entité spécialisée dans le renseignement : les entreprises elles-mêmes se dotent de systèmes de veille pour anticiper des crises numériques.

Viadeo à la peine face à Linkedin

Viadeo vs Linkedin

Jouent-ils dans la même cour ?

Tel est le constat dressé par Comscore. En août dernier, le réseau social français comptait 4.9 millions de visiteurs uniques contre 88.2 millions pour son homologue américain. Comment expliquer une telle différence ? L’hypothèse la plus vraisemblable est que Viadeo fait face à un déficit de notoriété. C’est le cas avec Linkedin en Amérique du Nord mais également dans d’autres régions du monde où Viadeo subit la suprématie de son rival.

Par ailleurs, le business model “freemium” de Linkedin offre un accès quasi total et permanent au site à ses utilisateurs là où il est souvent nécessaire de s’acquitter de quelques euros chez Viadeo. Ce dernier modèle n’est-il pas un frein au développement de la communauté Viadeo ?

Découvrez le dossier : Réseaux sociaux pro : Viadeo KO face à LinkedIn

Quand Facebook censure Charlie

Facebook a-t-il censuré Charlie Hebdo ?

Charlie Hebdo censuré par Facebook

C’est une mise en demeure qui tombe mal. Quelques jours après l’incendie des locaux de Charlie Hebdo, l’administrateur de la Page de l’hebdomadaire vient d’être suspendu de ses fonctions. Plusieurs raisons ont été évoquées : le caractère offensant des nombreux propos tenus dans les commentaires et le signalement de contenus illicites via la fonction « report as spam ». Mais c’est la clôture de la page profil de celui-ci, enregistré sous le pseudo Charlie Hebdo, qui a conduit à la suspension par Facebook de l’administration de la Page liée. Pour l’heure, les commentaires continuent d’affluer, sans que Charlie Hebdo ne puisse réagir. Aussi pour continuer de s’exprimer au travers des réseaux sociaux, Charlie a emménagé sur wordpress.

2 règles d’or à observer :

  • Vos Pages Fan doivent être administrées par des profils valident, d’autant que le nom des administrateurs n’est pas mentionné.
  • Confiez l’administration de votre Page à plusieurs profils pour sécuriser votre présence en ligne.

“Décide-toi Clément”

Décide-toi Clément !

“Décide-toi Clément”, la première série web-interactive

C’est un concept totalement inédit et novateur que le collectif d’idtc nous propose depuis peu : « Décide-toi Clément », la 1ère websérie interactive. Websérie car elle est uniquement diffusée sur Internet – à la manière de « 60 secondes », réservée à Facebook. Interactive dans la mesure où ce sont les internautes qui prennent en main l’avenir de Clément, loser invétéré, incapable de prendre des décisions. Les adolescents et jeunes adultes semblent friands de ce format de série. Pour les marques investissant sur les médias sociaux, ce nouveau type de divertissement est donc à considérer très sérieusement pour les campagnes visant ces cibles.

L’Afrique, un marché mobile grandissant

L'Afrique, un marché mobile grandissant

1 milliard de souscriptions estimées pour 2016

Depuis cette année, le continent africain représente la deuxième région du monde en termes de volume de souscriptions mobiles derrière l’Asie et devant l’Europe de l’Ouest et les Amériques. La compétitivité des prix sur place ainsi que la croissance démographique n’y sont pas étrangères. Tant et si bien que 2016 devrait compter plus d’un milliard de souscriptions sur le continent. Le Nigéria, l’Egypte ou encore l’Afrique du Sud représentent une partie très importante de cette croissance. A noter une tendance qui influe fortement sur les décisions marketing des opérateurs à savoir que l’on compte plus de souscriptions que de portables sur le continent. Un seul utilisateur peut ainsi détenir plusieurs cartes SIM. D’où la nécessité pour les marques de ne pas seulement séduire de nouveaux clients mais de savoir aussi fidéliser les anciens.

Source : L’atelier

Aucun commentaire