Webwatcher #11

Par  le 28 November 2011 - 11:22 dans

Perte de contrôle de Page Facebook, Live Tweet et télévision, marketing participatif et mort des talons hauts, c’est l’heure du Dazibao !

Quand un laboratoire perd le contrôle de sa page Facebook

Fait exceptionnel : le laboratoire pharmaceutique allemand Merck KGaA s’est vu perdre le contrôle de sa Fan Page Facebook au profit de son concurrent américain Merck & Co. Merck KGaA avait pourtant scellé un accord d’exclusivité avec Facebook en 2010 pour l’exploitation de la Fan Page www.facebook.com/merck. Aujourd’hui, ses responsables réclament à la justice de trancher sur la question de propriété de la Page. En effet, Facebook est resté muet à toutes leurs plaintes. L’entreprise allemande affirme que cette Page pouvait être un outil de promotion formidable pour sa marque. Dès lors, comment expliquer un tel imbroglio ? Peut-on parler de favoritisme de la part de Facebook pour son compatriote Merck & Co ?

Il est vrai que Facebook – au même titre que Merck & Co – est une entreprise privée américaine qui a le droit de vie ou de mort sur toutes les pages ou publications hébergées sur son site. D’où l’importance de réserver très vite ces espaces de discussion mais surtout de les animer… On ne vous le dira jamais assez !

Source : The Local

TF1 lance TF1 Tweet Replay

Le live tweet est une pratique très répandue sur Twitter et participe à sa raison d’être. S’il s’agit souvent de retranscrire les propos forts d’une conférence ou d’un cercle de réflexion en direct, un autre effet de bord a été constaté tout d’abord aux États-Unis puis en France : le live tweet de programmes télévisés.

En effet, il n’est pas rare de voir défiler dans sa timeline des citations de films ou d’émissions TV en direct. Certaines émissions, notamment de télé réalité, semblent d’ailleurs avoir un haut potentiel de génération de live tweet. TF1 l’a bien compris en mettant en place un nouveau service : TF1 Tweet Replay. Celui-ci permet de visionner une émission déjà diffusée avec en complément les tweets postés durant l’émission comprenant des tags précis. La prochaine édition de Miss France du 3 décembre devrait bénéficier de ce système.

TF1 Tweet Replay constitue une démarche sociale intéressante mais aussi et surtout un moyen idéal pour la chaîne de mettre en avant les tweets les plus valorisants à l’égard de ses programmes.

De la bombe au pixel
On le sait, depuis quelques années, les opérations de buzz s’appuient sur des événements réels de street-marketing. Fini le tout virtuel. La réussite de ces communications dépend essentiellement de l’articulation entre l’événement physique et la dimension web.

A cet égard, l’opération menée par Toyota au Japon – repérée par Influencia.net – est un exemple à suivre. Le numéro 1 mondial de l’automobile a demandé à une dizaine d’artistes de dessiner le futur site internet de son concept car FT-86 II sur un mur placé à Tokyo. Au fur et à mesure de l’avancée de l’œuvre – dont on pouvait  suivre la progression sur une page YouTube – les éléments graphiques dessinés à la bombe étaient numérisés sur le site Internet en construction. Le mur réel, situé dans le quartier de Shinjuku , affichait quant à lui en direct les réactions des internautes sur les pages Twitter et Facebook de Toyota.

Source : Influencia

Facebook : entre protection et censure

Facebook confirme une fois de plus qu’il fait preuve de tolérance 0 en ce qui concerne la nudité sur son site.

Le quotidien L’Express en a directement fait l’expérience en publiant sur sa Fan Page une photo de l’artiste chinois Ai Weiwei nu entouré de quatre femmes elles-aussi dans le plus simple appareil. L’artiste, condamné pour pornographie en Chine, entendait représenter sur ce cliché l’image du pouvoir entouré des quatre classes sociales de son pays. Il n’a fallu que quelques heures au réseau social pour supprimer la photo car celle-ci ne respectait pas ses règles d’utilisation. Ce dernier a toujours affirmé vouloir protéger les jeunes utilisateurs et rendre son site accessible à tous. Mais entre protection et censure, la frontière est parfois mince.

Source : L’Express

IBM s’intéresse aux talons…
IBM a réalisé une étude qui prédit la fin des talons hauts, passés de 18 centimètre en 2009 à 5 centimètres aujourd’hui. Ces résultats sont basés sur une analyse linguistique de dizaines de milliers de conversations sur les forums, les blogs et les réseaux sociaux.

Les outils de veille des conversations des réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés par les marques. Ainsi, IBM cite le cas  d’une marque de lessive qui s’est rendue compte en moins de 48 heures que l’odeur dégagée par son nouveau produit était très critiquée dans les forums.

Alors qu’une campagne de post-tests aurait pris plusieurs semaines, la marque a pu rectifier le tir rapidement pour éviter l’échec du lancement.
Source : Futura Sciences

Aucun commentaire