Webwatcher de la rentrée #1

Par  le 12 septembre 2011 - 11:00 dans

Bad buzz, marchand d’armes, émeutes de Londres, application mobile…
L’équipe SMM – E reputation de RESONEO a veillé pour vous sur le web tout l’été. Voici ce que nous avons retenu :

(Bad?) buzz autour d’Orangina ?

On connaît la posture décalée de la communication d’Orangina. Celle-ci a peut être trouvé ses limites cet été. Lors de la sortie du dernier opus de Harry Potter, la marque a en effet organisé le ‘piratage » de sa Page Facebook par l’impitoyable Orangina Rouge laissant celui-ci s’adonner à des remarques d’un humour discutable sur les roux (en relation avec le personnage de Ron Weasley). Très mal perçues par les intéressés, ces blagues potaches ont obligé Orangina à prendre la parole ou plutôt à rattraper le coup face à de nombreux commentaires négatifs. Orangina a fait les frais de l’instantanéité des médias sociaux et de la rapidité avec laquelle un message peut se propager et le bruit s’amplifier au sein d’une partie de la communauté offensée. Ou pas ? « Qu’on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L’essentiel, c’est qu’on parle de moi! » (Léon Zitrone)

Des marchands d’armes en quête de bruit

Les techniques de marketing viral se diffusent à tous les secteurs. Souvent pour le meilleur, parfois pour le pire…  Le site Doc News décrypte avec une ironie glaçante, la stratégie d’un vendeur d’armes canadien pour faire buzzer son nouveau modèle de drone.  Ciblage des blogs influenceurs, test grandeur nature en Lybie posté sur You Tube, retour utilisateurs, le marchand d’armes applique à la lettre le manuel du parfait community manager. Au risque de s’attirer les foudres des internautes et des blogueurs, qui ont souvent la gâchette facile lorsqu’on leur parle commerce d’armes…

HP et son TouchPad, la “sad story” d’une marque qui enchante les internautes.

Depuis fin août, la tablette tactile TouchPad fait l’objet d’une traque sur Internet en raison d’une baisse conséquente de son prix. Pour attirer les foules et accroître le nombre de ses membres sur Twitter et Facebook, RueDuCommerce.fr avait annoncé la réception de tablettes HP TouchPad sous la forme de teasings successifs. La vente eut lieu le 7 septembre à 7 heures du matin, une photo matérialisant la réception des tablettes dans l’entrepôt de la marque. Excellent travail en matière de community management. Mais avec seulement 1000 tablettes en stock et 70 000 acheteurs potentiels, Rueducommerce a réussi à décevoir 69 000 personnes ! Le « retour de flamme » a été quasi immédiat : une palanquée de commentaires acerbes sur la page Facebook de la marque et sur son compte Twitter. Si Rueducommerce s’est depuis confondu en excuses en offrant un lot de consolation de 10€ et la possibilité de boxer le 1000e acheteur de la TouchPad, la confiance en la marque a été sérieusement écorchée.
Source

Le Buzz aux fenêtres

A Paris et en région parisienne, depuis juin, de nombreuses entreprises se sont mises à la Post-it war… Cette pratique consiste a créer des petits personnages à l’aide de post-it sur les fenêtres d’un bâtiment. Les précurseurs de cette nouvelle mode ont été la BNP et Ubisoft.Cet évenement off line a débordé sur le web via la création de la page FB de l’événement ( plus de 37 000 fans)  où les grands groupes et marques internationales en ont profité pour booster leur image « fun » en participant à cette guerre et en publiant les photos de leur fenêtre. WWF a également participé à la post it war … à sa manière :

Plus loin dans le post-it.

Si vous avez un peu lâché votre compte Twitter cet été, vous aurez peut-être échappé à cette « animation » brésilienne réalisée avec 350 000 post-it. La marque Melissa – une enseigne de chaussure de Sao Paulo qui souhaitait lancer sa nouvelle collection-  a fait très fort : elle a mobilisé une équipe de 25 personnes pendant 5 mois pour nous livrer 1 minute de toute beauté :

http://www.youtube.com/watch?v=znN4vKL8baA

Pour en voir making-ok, c’est ici.

Flickr et Blackberry amenés à assumer les conséquences du rôle qu’ils ont joué dans les émeutes londoniennes.

Suite aux émeutes de cet été, la police  londonienne tente de démasquer les fauteurs de trouble et autres pillards grâce aux photos postées sur Flickr. Les policiers chargés de ces affaires se tournent également vers BBM, le service privé de messagerie de Blackberry, connu pour avoir largement contribué à la propagation des messages organisant ces émeutes.
C’est un nouveau coup dur pour Blackberry, dont le succès repose en partie sur son service de messagerie confidentiel et gratuit, et qui est au coude à coude avec Apple sur le marché britannique.
Plus largement, ces accusations et coopérations du privé avec le service public remettent en cause la confidentialité des services proposés. Les émeutes auraient-elles marqué la fin de la relative liberté qui règne sur les réseaux sociaux ?

La déferlante des Sims Social sur Facebook.

Les Sims Social sont arrivés sur Facebook cet été. Ils comptent déjà plus de 7millions de joueurs quotidiens et font donc déjà partie des 10 jeux les plus utilisés sur le réseau social. L’application prend quant à elle la 6ème place derrière entre autres City Ville et Farmville.
Face à un tel succès, il est légitime de se questionner sur l’avenir publicitaire du jeu sur les réseaux sociaux. En effet, depuis la deuxième version des Sims, de grandes marques s’invitent dans l’univers. Il y a donc fort à parier qu’EA ne laissera pas passer une telle opportunité. Cependant, on peut également s’interroger sur l’accueil que réserveraient les joueurs de Sims Social à ces publicités intrusives. En effet, ce ne serait pas la première fois que les internautes s’élèveraient contre la présence des marques sur les réseaux sociaux.

Kaniti, l’application mobile de la rentrée.

« L’appli sociale dédiée au shopping » C’est ainsi que les créateurs de Kaniti présentent leur application. En effet, en mêlant savamment géolocalisation et photos des articles coups de cœur des membres, cette application au concept innovant permet de partager ses découvertes shopping avec les autres membres de Kaniti.
Du côté des vendeurs, l’application permet la mise en avant des produits de la marque, ainsi que la création de trafic aussi bien sur le site corporate, qu’en magasin. L’application a su convaincre les smart shoppeuses/ers de chez RESONEO. Kaniti est disponible sur l’App store depuis plusieurs jours… demain tous Kaniteurs ?

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Partagez cet article!
Ajouter le votre
1 commentaire
Matthieu Lévy-Hardy 28 septembre 2011 - 10:44 - Répondre

Post-it War : le spot « Stop the war » par WWF a été réalisé par Leo Burnett France.