WebWatcher #3

Par  le 26 septembre 2011 - 11:00 dans

Le Facebook nouveau est arrivé !

Les nouveautés annoncées par Mark Zuckerberg  jeudi dernier à San Francisco vont révolutionner Facebook. Avec un objectif clair : chaque internaute devrait devenir l’auteur de son propre story-telling :

  1. Le design de chaque profil utilisateur est complètement revisité : la photo prend une nouvelle dimension en occupant toute la largeur de la page. Les utilisateurs sont invités à créer le blog de leur vie.
  2. Une Time-Line raconte « l’histoire de votre vie », pour reprendre les mots de Mark Zuckerberg, à travers l’ensemble des statuts, des photos et des applications postées ou utilisées.
  3. Plus d’obligation de « Liker ». La seule interaction permise entre un profil Facebook et un contenu était auparavant d’« aimer ». Aujourd’hui, d’autres interactions devraient être permises comme « lu», « écouté » ou« vu ». Une bonne nouvelle pour les créateurs de contenus qui risquaient de voir les sites de news transformés en « journal des bonnes nouvelles », tant il est difficile de « Liker » un contenu sur une actualité ou un fait dramatique.
  4. Au départ, Facebook se présentait comme un réseau d’affinités culturelles. Le nouveau Facebook se positionne comme une plateforme d’offre et de partage de contenus culturels grâce à de nombreux partenariats : Spotify et Deezer pour la musique,  Netflix pour les vidéos ou Yahoo pour les infos. « Non seulement on peut signaler « j’aime » un livre, mais on peut aussi le lire, a déclaré M. Zuckerberg pendant sa présentation. Les contenus consultés par les utilisateurs seront signalés à leurs listes de contacts, ce qui devrait décupler la capacité virale du réseau. Un « social graph » pourra permettre de visualiser en une page l’ensemble des contenus consultés.
  5. Facebook sera capable de prioriser les informations de vos contacts. Avec ce partage en temps réel de l’activité de chaque profil, le risque était grand de voir les utilisateurs envahis par des informations inintéressantes ou sans importance. Ces informations (notifications de jeux, pokes, etc.) apparaîtront de façon plus discrète dans un espace dédié (« ticket).

Au final, ce n’est plus votre vie sur les réseaux sociaux mais votre vie en ligne que l’on trouvera sur Facebook. L’objectif est bien de concurrencer Google en augmentant le temps moyen de navigation des utilisateurs sur la plateforme.

Des idées en 140 caractères

Jusqu’ici les Promoted Tweets (ou tweets publicitaires) concernaient majoritairement l’industrie cinématographique ou la grande distribution.

Cette semaine, Twitter a ouvert son espace publicitaire à une nouvelle entité (risquerions-nous à parler de marque ?) : les partis politiques. Face à un nombre croissant d’utilisateurs, difficile d’ignorer l’émulation que provoque chez les twittos l’approche d’une campagne présidentielle ou plus globalement le fait politique. L’importance des médias sociaux dans ce marathon pour la plus haute fonction n’est plus à démontrer, notre meilleur témoin étant à n’en pas douter Monsieur Obama.

Puisque l’on ne promeut pas une idée comme l’on promeut le dernier volet de la saga Harry Potter, Twitter a affirmé que ces tweets seraient moins intrusifs. Ceux-ci seront ainsi reconnaissables à l’icône violette « Promoted by » et apparaîtront entre autre après avoir effectué une recherche Twitter sur des termes précis. Difficile à présent de ne pas reconnaître la qualité de relais d’opinion de Twitter et le rôle majeur que le service va endosser dans cette bataille de la communication.

Via All Twitter

Le Social Club Citroën

Nombreuses sont les entreprises ou marques qui tentent de canaliser ce qui se dit sur elles sur Internet. La marque Citroën s’illustre en installant le « Citroën Social Club » dans sa boutique vitrine du 42 avenue des Champs Elysées à Paris.

« Citroën Social Club », c’est un système unique d’écrans qui retransmet aux visiteurs de la boutique tout ce qui se dit sur la marque via une timeline qui agrège des messages issus du net dans 22 langues toutes les 24 heures. Tous les messages à l’exception des insultes sont diffusés sur les écrans.

Enfin, grâce à des iPad également installés sur place, les visiteurs ont la possibilité de partager leurs impressions. Citroën démontre ainsi sa capacité d’écoute et crédibilise la marque et son dernier slogan « Créative Technologie ».

Via L’Express

Twitter vs Télévisions

Depuis le début de l’affaire, Twitter a été au coeur de la polémique DSK.
Lors de l’ interview de l’ancien directeur du FMI par Claire Chazal dimanche 18 septembre sur TF1, les Twittos s’étaient donnés rendez-vous sur Twitter pour débattre, échanger et partager leurs impressions. On dénombre près de 7,2 tweets à la seconde pendant l’interview, l’œuvre de plus de 5 400 utilisateurs de Twitter ( sur les hashtags #DSK et #TF1 ).
Ce soir là, nous avons assisté à un combat entre les anciens et les nouveaux usages. Néanmoins, il semble que les chaînes de Télévisions ne soient pas encore prêtes à intégrer Internet à leurs débats :  « Les émissions politiques de la télévision produisent sur les réseaux sociaux des conversations qui leur échappent et qu’elles ne parviendront jamais à domestiquer ni à encadrer »

Via L’Express

État des lieux des réseaux sociaux

Depuis mardi, le site médiassociaux.fr nous propose une compilation d’infographies rendant compte de l’évolution des médias sociaux. On y apprend par exemple que 40% des utilisateurs de Facebook ont déjà quitté une page de marque et un tableau nous en explique les raisons. Vous pouvez découvrir l’ensemble de ces analyses et infographies ici.

Via Médias Sociaux

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone
Partagez cet article!
Aucun commentaire