Impact de Google Panda en France

Par  le 17 août 2011 - 17:56 dans

Bonjour à tous,

Pour le premier billet sur notre nouveau blog, nous avons décidé de faire un petit point sur l’arrivée de Panda en France ce vendredi 12 août 2011. L’update tant attendu a été déployé dans le reste du monde excepté quelques pays d’Asie, pour lesquels les traitements linguistiques sont sans doutes plus complexes à réaliser.

Le fait que cette mise à jour soit déployée progressivement selon les langages tendrait à prouver que les critères de Panda ne sont pas uniquement d’ordre comportementaux (rebonds, clics dans les SERPs…) ou ergonomiques (structure des sites, poids des pubs…). Si cela était le cas, de « simples » analyses statistiques pour lesquelles Google excelle auraient suffit. Il semble donc que les techniques de traitement automatique du langage, pour reprendre un terme consacré, aient été utilisées pour procéder à cette modification majeure des classements.  Cette mise à jour n’impacterait selon Google que 6 à 9 % des requêtes contre 12% aux US en février dernier.  Il y a plusieurs raisons possibles à cela :

  • Les adaptations et filtres correctifs successifs appliqués au Web anglophone ont directement été implémentés lors du déploiement monde ;
  • Google a resserré les curseurs de ses filtres afin de limiter les risques de dommages collatéraux : ils maîtrisent moins bien les autres langages et ils ont du en gérer plusieurs dizaines en même temps ;
  • Le spam et les sites de mauvaise qualité sont largement plus répandus aux US qu’ailleurs. Et là on a envie de dire : « Ben alors les BH FR, qu’est-ce que vous foutez ? C’est pas du travail, ça :p »

Côté France, deux études de visibilité sont déjà sorties :

  • Celle de Ranking Metrics qui rappelle que l’effet de Panda est différent selon les champs lexicaux. N’oubliez pas que Google parvient à catégoriser dans un thésaurus une grande partie des requêtes (vérifiez via Google Insights par ex.) et des sites (vérifiez sur Ad Planner). Il leur est donc relativement facile d’appliquer différents type de traitement par catégorie
  • Celle de SearchMetrics, qui confirme la baisse des agrégateurs, comparateurs, fermes de contenus et autres annuaires…

Les résultats de ce type d’étude doivent être analysés en conservant à l’esprit les biais potentiels liés aux listes de mots clés étudiés et à leur concurrentialités. Les listes peuvent être plus ou moins pondérées par thématique, ou volume de recherche potentiel. Énormément de paramètres entrent en jeu. Par exemple, Panda peu avoir déclassé un site pour des expressions sur lesquelles il était en réalité peu cliqué, et ainsi limiter la casse sur le trafic.

Vous trouverez ci-dessous un monitoring RESONEO de l’évolution de la visibilité des sites sur Google.fr pour une liste de 35 000 mots clés commerciaux, entre le 23 juillet et le 12 aout 2011. La liste de mots clés est relativement variée et générique, mais surpondérée sur les thématiques e-commerces (produits, rubriques, marques)…

Un point intéressant à noter est qu’entre le 23 juillet et le 12 aout nous sommes passés de 105K domaines positionnés à 110K, soit une augmentation de 5% environ. Les parts du gâteau sont donc plus petites mais il y a à manger pour plus de monde :) Le nombre moyen de domaines positionnés par requêtes est quand à lui en hausse, ce qui signifie qu’auparavant il y avait plus de sites ayant au moins deux résultats par requêtes qu’après Panda. Ce qui a sans doute contribué à laisser de la place aux autres…

Nous laissons chacun faire ses propres analyses en publiant la liste d’environ 1 200 domaines les plus visibles et leur variation en nombre de mots clés positionnés. Vous verrez qu’il y a quand même des loupés dans le lot, avec :

  • Des comparateurs old school qui montent : ceux qui ont soit beaucoup de contenus original soit presque pas de contenus (pas de description de produit par exemple) ;
  • Des sites avec du contenu de qualité qui baissent, certains certes un peu trop violents dans leur tentative de monétisation ;

Voici le best-of des tops et des flops :

Flops Google Panda

Les sites les plus touchés par Google Panda en France

Tops Google Panda

Les sites ayant gagné le plus de positions suite à Google Panda

Vous pouvez télécharger le rapport complet ici : tops-flops-panda

Nous aurons l’occasion de revenir plus précisément sur l’effet de Panda dans les semaines qui viennent. En attendant, have fun !

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Partagez cet article!

3 Trackbacks

Par Assurance / Internet : Les assureurs n'échappent pas à Google Panda - A la Une - News Assurances Pro  le 18 août 2011

[...] Résonéo, une société de conseil en stratégie marketing, a publié un monitoring de l’évolution de la visibilité des sites sur Google.fr pour une liste de 35.000 mots clés génériques (entre le 23 juillet et le 12 août 2011). « A [...]

Par Presse : les effets de Google Panda sur les sites de news  le 19 août 2011

[...] Blog ← Impact de Google Panda en France [...]

Par Webwatcher #20 : Les chiffres records de Youtube, l’utilisation de Twitter en Afrique et la pertinence des résultats Google en question - RESONEO  le 30 janvier 2012

[...] Mais que se passerait-il s’il était généralisé ? Rappelons que l’an passé, l’algorithme Panda avait secoué l’univers du référencement [...]

Ajouter le votre
8 commentaires
Rémi 17 août 2011 - 18:05 - Répondre

Je note quand même qu’il y a 3 comparateurs dans la liste des tops.

Seocrate 17 août 2011 - 18:50 - Répondre

N’est il pas un peu trop tot pour diffuser les variations liées à Panda, sachant que de nombreux mouvements ont encore lieu aujourd’hui.

Patrice Thiriez 17 août 2011 - 21:03 - Répondre

Merci pour cette étude très intéressante :-)
Pour ma part, je pige bien qu’il y ait eu des déclassés par Panda, mais j’ai du mal à m’expliquer les « super bonds » de certains site, comme MAAF par exemple (+62%). Je n’avais pas conceptualisé Panda comme un élément potentiel de « boost » de refnat, mais plutôt comme un élément de nettoyage des mauvais sites.
Quelle est votre vision sur ces sites qui se sont vu dopés ?

resoneo 18 août 2011 - 14:29 - Répondre

Bonjour Patrice, merci pour ton message :)
Comme a chaque fois que Google fait ce genre de mise à jour, ils déplacent des curseurs au niveau de multiples critères de ranking. Les écarts aux extrêmes peuvent être très importants même si avec Panda il y a moins de sites qui progressent que de sites qui baissent. Il semble que le critère de qualité de Google Panda ait été appliqué à une majorité de sites, et non juste aux sites de « mauvaise qualité ».
Il peut également y avoir des facteurs externes pouvant expliquer certains mouvements. Il faut regarder chaque site au cas par cas. Il se peut que Maaf ait lancé une campagne Facebook, ajouté des contenus sur son site ou acquis quelques liens intéressants récemment qui auraient pu contribuer à leur progression.
A+
Olivier

Patrice Thiriez 18 août 2011 - 15:23 - Répondre

Merci pour ta réponse :-) Ca reste un peu un mystère pour moi…

resoneo 18 août 2011 - 16:15 - Répondre

Ben grosso modo, il n’y a pas qu’un critère de mauvaise qualité, mais bien un critère de qualité global qui peut être positif comme négatif. D’où les fortes hausses en plus des fortes baisses
+

LaurentB 01 septembre 2011 - 12:15 - Répondre

Si je ne m’abuse, Panda s’apparent plutôt à un filtre qu’à un véritable update.
La différence est importante puisqu’un filtre n’est pas appliqué uniformément au travers de l’index et même dans le temps.

Seg 01 septembre 2011 - 18:48 - Répondre

Bonjour Laurent, et merci pour ton message
En effet on a employé le terme d’update dans le sens d’un filtre et non d’un update d’algo :)
Ce serait même un bundle de filtres qui sont appliqués dans le cadre de Panda
a+