Ne mesurez plus votre site internet avec Google Analytics !

Par  le 30 octobre 2012 - 5:02 dans

C’est ainsi que l’on pourrait conclure une pleine journée d’annonces toutes plus radicales les unes que les autres. Et s’il ne fallait n’en retenir qu’une : le « Universal Analytics ».

Avant de détailler cette grande nouveauté, revenons sur les défis actuels. Aujourd’hui, Google Analytics mesure des visites, capture la provenance, la durée de la navigation sur le site, les performances de vos campagnes marketing etc. L’outil collecte des tonnes de données via différents cookies. Oui, mais les usages ont changé et les analyses sont devenues complexes :

  • Utilisation de plusieurs supports de navigation pour une même personne : PC, tablette, mobiles, consoles de jeu… 90% des internautes utilisent plusieurs écrans pour accomplir une action (conversion…) et 77% des américains utilisent un PC, un mobile ou une tablette lorsqu’ils regardent la TV !
  • Allongement des temps de décisions : les internautes font de plus en plus de recherche avant achat
  • Les interactions online / offline sont réelles mais très complexes à analyser (on se limite généralement à un suivi via code promo pour l’impact du web sur les ventes physiques)

Ces nouveaux comportements brouillent les analyses ! Un exemple simple : le même utilisateur faisant une recherche sur mobile puis sur PC entrainera la comptabilisation de 2 visiteurs dans Google Analytics comme dans la plupart des autres outils d’analyse.

Le « Universal Analytics » de Google, c’est le fait de ne plus associer qu’un identifiant unique à chaque internaute, quel que soit le moyen par lequel il accède au site : mobile, PC, tablette… et de compter sur GA pour mémoriser dans le backoffice les campagnes, la précédente visite, son ancienneté, ses conversions passées, etc…

Finis les anciens cookies (__utmz, __utmx, __utmv, __utmb, __utmc) !

Le nouveau cookie ressemblera à ça : _ga=1.1.1824589967.13461094 : un seul cookie Google Analytics pour tous:

C’est donc un moyen de replacer l’internaute au centre des analyses web, en ouvrant la voie à des analyses comportementales poussées (cross device, online / offline…). C’est ni plus ni moins la plus grande évolution de Google Analytics depuis sa création: ne mesurez plus seulement l’usage d’un site internet sur la base de concepts d’un autre âge, mais mesurez les interactions d’utilisateurs sur tous types de devices, et même des interactions non connectées fournies directement par des applications !

Autre grande nouveauté annoncée aujourd’hui : l’importation de données externes dans Google Analytics ! Détails au prochain numéro. Suivez-nous et réagissez en nous donnant vos remarques sur ces évolutions !

Ajouter le votre
15 commentaires
outil de mesure 30 octobre 2012 - 9:26 - Répondre

Sur GGA, à ma connaissance, on ne peut pas associer une IP à une requete et donc tracer source / ROI.

Je ne comprends donc pas en quoi l’universal analytics changerait quelque chose à cela ?

Merci de m’éclairer, rectifier.

Sebastien

Olivier Vit 30 octobre 2012 - 22:54 - Répondre

GA Universal Analytics permet d’associer un utilisateur avec ses multiples sources de visite. Depuis quand attribue-t-on une et une seule adresse IP à chaque internaute, tout au long de sa vie ?

LaurentB 30 octobre 2012 - 9:31 - Répondre

C’est très bien pour Google afin de digérer les données en interne, mais vu la hausse drastique du « not provided », je ne vois pas l’avantage pour nous.
Mon blog SEO est à 70% de « not provided ». Déjà que je n’allais pas souvent regarder les stats, je me pose même la question d’enlever carrément le tag GG Anal.

Olivier Vit 30 octobre 2012 - 22:52 - Répondre

GA ne servirait qu’à connaître les mots clefs utilisés pour trouver un site ?

Intestable.org 30 octobre 2012 - 9:49 - Répondre

Je suis encore partisan du GA pour le suivi des visites et des conversions. Franchement je n’ai pas vu d’outil plus efficace que celui-ci… je ne vois aucune alternative avec XITI et Omniture qui sont en plus payant.

On peut facilement donner du sens au trafic Not provided en l’attachant simplement à la page de destination du visiteur…

Alors c’est vrai qu’il y a moyen de se perdre dans Analytics, mais si l’on s’intéresse un peu au sujet et qu’on lit quelques articles de http://www.kaushik.net/avinash/ les choses deviennent plus claires et on regarde les bons indicateurs.

Nicolas 30 octobre 2012 - 10:35 - Répondre

En effet je rejoins Laurent, le ‘not provided’ représente une très grand partie des visites :(. Pour moi la plus grande révolution serait de ne rien cacher sur les mots clés qui est très très important.

Ps : très jolis les gâteaux.

Olivier Vit 30 octobre 2012 - 22:50 - Répondre

Il faut bien voir que le ‘not provided’ ne provient en rien de Google Analytics mais d’une décision de Google Search de masquer le mot clef. Les autres solutions de web analytic ont le même problème, elles l’expriment juste autrement.

vince 30 octobre 2012 - 15:17 - Répondre

Perso je pense depuis longtemps à le virer… bon sur mon blog et les sites osentsiblement « SEO », rien à faire, mais sur les autres sites, j’ai mis Piwik

LaurentB 31 octobre 2012 - 8:34 - Répondre

Je suis tombé là dessus hier http://www.intestable.org/2012/10/comprendre-son-trafic-seo-not-provided-avec-google-analytics-655621478
Pas encore testé, mais ça paraît intéressant.

Gary Le Masson 31 octobre 2012 - 9:49 - Répondre

Merci pour la référence LaurentB …

Ces segments avancés sont juste à mon sens indispensables :)

Aurélien 31 octobre 2012 - 9:23 - Répondre

L’ajout de données externes me semble être une petite révolution :)

Pierre 01 novembre 2012 - 12:59 - Répondre

Fini les analyses site-centric, bienvenue dans un monde visitor|user|customer-centric !

J’attends encore quand même de voir comment on va merger un profil tablette + un profil PC en un seul.. A quel moment on merge ces 2 profils, quid de l’historique sur des analyses sur des longues périodes ?
On va encore en parler quelques temps ! ^^

Olivier Vit 02 novembre 2012 - 11:32 - Répondre

La question de la consolidation/migration/intelligibilité des données est très juste, nous referons le point dès que nous saurons plus à ce sujet.

francois 09 novembre 2012 - 10:17 - Répondre

Sur le papier Universal Analytics semble très prometteur.

Mais techniquement c’est quasiment impossible de pouvoir savoir qu’un internaute qui visite un site au travail puis achète depuis son domicile représente le même visiteur…

La seul solution serait de toujours rester loggué, soit sur le site en question avec les mêmes accès, soit avec un service transversal (comme un compte Google).

Dans ce cas, le respect de la vie privée en prend un coup !

Olivier Vit 12 novembre 2012 - 14:47 - Répondre

Cela repose effectivement sur la mise en place d’un ID utilisateur propre au site, et qui soit commun entre les applications mobile, site web, boutique physique. Cela ne va concerner que les visites en mode « connecté ». Il n’est pas question en revanche d’y mettre un login tiers qui permettrait à Google d’identifier la personne: on reste dans le périmètre du site mesuré et des données du gestionnaire du site.