Webwatcher #31 : des cintres socialement connectés, des chiffres sur la présidentielle, de la pub sur Tumblr et le secret des résultats

Par  le 23 avril 2012 - 9:13 dans

Les cintres socialement connectés de C&A

Au Brésil, un magasin de l’enseigne C&A à Sao Paulo a lancé des cintres dotés d’un petit écran qui montre la popularité Facebook d’un vêtement.

En effet, le cintre affiche un compteur avec le nombre de likes dudit vêtement. Des cintres connectés au compte Facebook de la marque pour aider ou influencer le choix des clients…

Une opération lancée par l’agence DDB nommée « C&A Fashion Like » :

Le #pointprésidentielles

L’entreprise AT Internet publie un baromètre sur les retombées médiatiques web des candidats à la présidentielle pour la semaine du 9 au 15 avril dont voici les principaux enseignements :

  • Nicolas Sarkozy est le candidat le plus présent et le plus discuté sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Youtube, Dailymotion…) ou sur les sites d’informations. Il dépasse nettement l’ensemble de ses concurrents même si l’écart se réduit progressivement avec François Hollande.
  • Jean-Luc Mélenchon poursuit sa progression sur les réseaux sociaux : il prend la place de n°2 à François Hollande sur Facebook (27% de présence contre 24% pour Hollande) et sur Twitter, il passe aussi devant lui (26,3% le jour de son meeting à Marseille contre 24,4% pour Hollande).
  • La campagne online s’est également jouée sur Twitter où les retombées sont les plus importantes pour l’ensemble des candidats. Là encore, c’est Jean-Luc Mélenchon qui en possède le plus : 89% contre 85% pour François Hollande, 84% pour Nicolas Sarkozy, 83% pour François Bayrou et 82% pour Marine Le Pen.

Si le web joue incontestablement un rôle fondamental dans cette campagne présidentielle, il est intéressant de remarquer que la popularité des candidats sur les réseaux sociaux ne s’est pas strictement vérifiée dans les urnes du premier tour.

Plus d’infos : E-baromètre des présidentielles 2012

Tumblr monétise son réseau

Logo du réseau social TumblrTumblr suit le chemin des réseaux sociaux à forte popularité, chemin déjà emprunté par Facebook et Twitter notamment, avec une proposition de monétisation.

Le 2 mai prochain, il sera possible pour les annonceurs de faire la promotion de leurs publications au sein du Radar de Tumblr, espace qui regroupe les meilleures publications. David Karp, le fondateur de la plateforme, appuie la solidité de ce mode de publicité en précisant que le Tumblr Radar génère 120 millions d’impressions quotidiennes parmi les 50 millions d’utilisateurs du site.

C’est donc une nouvelle étape qui se profile pour Tumblr, après plusieurs levées de fonds successives, étape qui fait entrer le service de microblogging dans la cour des grands. Aucun doute qu’il poussera les entreprises intéressées à faire preuve de créativité et de sens esthétique afin de réussir leurs campagnes.

Facebook s’apprête à entrer en bourse

Logo FacebookAprès une acquisition plus que remarquée d’Instagram, l’entrée en bourse de Facebook devrait faire l’effet d’une mini révolution dans l’écosystème des réseaux sociaux.

D’après Techcrunch.com, celle-ci serait attendue pour le 17 mai de cette année et entraînerait une valorisation du site à 100 milliards de dollars et de l’action à 40. Une entrée en bourse de ce type est une première et les impacts seront conséquents, appuyant un peu plus la suprématie de Facebook et faisant du réseau social une entreprise à part entière.

Les Twittos veulent révéler les résultats du premier tour avant 20 heures

Alors que l’interdiction de diffuser le résultat des élections au premier tour avant 20 heures fait débat (la loi prévoit des amendes pouvant aller jusqu’à 75 000 euros), la résistance au nom de la liberté d’expression s’organise sur les réseaux sociaux.
Sur Twitter, on invente et échange des « codes secrets » pour contourner le code électoral : « Le flan est au four » pour dire que François Hollande est au 2e tour, « La tomate est mûre » pour Jean-Luc Mélenchon, « Béarn » pour François Bayrou ou « Pays Bas/Hongrie » pour un éventuel second tour Hollande/Sarkozy, les petits qualificatifs ne manquent pas.

Chaque candidat risque de se voir attribuer des surnoms ambigus ou peu flatteurs. Sans compter les métaphores… Rendez-vous dimanche après-midi !

Aucun commentaire