WebWatcher #8

Par  le 31 octobre 2011 - 19:53 dans

Un nouvel acronyme : le So Lo Mo

So Lo Mo pour : Social, Local, Mobile. Annoncé comme la grande tendance de la conférence Leweb11 qui se tiendra en décembre prochain à Paris, le So Lo Mo désigne  le potentiel commercial permis par l’alliance du web social, de la géolocalisation et des connexions via les smartphones. Mais si l’on sait que le trafic web en provenance des tablettes et autres smartphones devrait dépasser celui des ordinateurs classiques en 2013, qu’un internaute sur deux est influencé par les campagnes marketing menées sur les réseaux sociaux aux USA,  72% des français craignent aujourd’hui de partager leur géolocalisation en temps réel. Ce qui explique probablement pourquoi une plateforme comme  Foursquare ne capte qu’une audience confidentielle pour le moment. Autant dire que les offres d’applis, de plateformes et de coupons devront être particulièrement attractives pour lever ces réticences.

Source : Blog Nielsen / Lire aussi l’analyse de French Web :

Klout monétise son influence

Klout, a levé 30 millions de dollars auprès de l’actionnaire Kleiner Perkins , connu pour avoir soutenu les débuts d’Amazon ou Google. Selon BusinessInsider, cette opération valorise la start-up à 200 millions de dollars. Klout s’impose aujourd’hui comme une référence en terme d’analyse d’influence sur les réseaux sociaux. Son indice « Klouter » permet de mesurer l’influence des leaders communautaires et l’impact de leurs recommandations. Une avancée significative pour calculer le ROI des campagnes de marketing viral.

En savoir plus sur le Journal du Net.

Petits voyages entre amis

Sur Amazon, on pouvait commenter les achats de nos amis. Avec Ticketmaster, on pouvait leur demander de nous rejoindre pendant un spectacle ou un concert. Ou organiser simplement l’achat d’un cadeau à plusieurs avec Cadeau Commun. Aujourd’hui, l’application Facebook de Voyages SNCF permet d’acheter ses billets de train ensemble pour un voyage entre amis. Les groupes d’amis peuvent ainsi échanger sur l’organisation du voyage, les meilleures horaires et tarifs puis régler l’addition séparément.

L’opération a tout d’un deal gagnant-gagnant. Du côté de Voyages Sncf,  une présence sur Facebook permet de toucher directement une cible de 15-35 ans sans coûts de commissions sur les ventes de billets.

Pour Facebook, l’application ajoute une nouvelle fonctionnalité à sa plateforme, ce qui incitera les utilisateurs à passer toujours plus de temps sur son réseau. L’appli permet aussi à Facebook d’affiner la qualification de son audience, histoire de mieux la monétiser.

En savoir plus sur Influencia.net

Quand le web-2-0 défend les caissières 

Accusée de vol  pour avoir utilisé un bon de réduction laissé par une cliente, une caissière d’un supermarché Cora était menacée licenciement. L’information, relayée par l’Express, suscite une vague de colère sur  la page Facebook  de la marque. Le 28 octobre denier : 2 000 commentaires négatifs sont postés en moins de 24h. A tel point que  Cora annonce l’abandon de la procédure de licenciement dès le lendemain. Puis tente de redorer son image en postant une vidéo « réalisée  par des employés ». Raté : 600 commentaires crient à la « propagande » sur la page You Tube de la marque et plus d’un millier d’internautes « unlikent » la vidéo. Rappelons qu’en juillet dernier, Monoprix avait été contraint d’abandonner les sanctions prises contre un salarié accusé de vol suite aux réactions indignées des internautes.  Dans les deux cas, le coût des décisions managériales jugées injustes par les internautes-consommateurs, devrait inciter les marques à mettre en cohérence les valeurs défendues en externe et leur gestion RH au quotidien.

Voir La vidéo de Cora

Portrait robot du social consumer US :

Les agences américaines Beyond et M Booth synthétisent les  comportements clés du « social consumer » américain dans une infographie instructive. On y apprend par exemple que c’est sur le secteur des marques musicales que Youtube a la plus grande influence, tandis que les marques liées aux produits pour bébés  tirent le meilleur profit de leur présence sur Facebook. On attend avec impatience la version  européenne de l’infographie.

Lire l’infographie sur Mashable.com

Aucun commentaire